Analyse interprocedurale du flot des donnees

par ARNAULD LESERVOT

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de P. FEAUTRIER.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'apparition des ordinateurs paralleles pose le probleme de la reutilisation des programmes sequentiels. Les supercompilateurs actuels tentent d'y repondre en parallelisant automatiquement ces programmes. Ils se basent pour cela sur le graphe de dependance, qui fournit pour chaque valeur lue du programme l'instruction qui l'ecrit. De la precision de ce graphe depend le taux de parallelisme du cod genere. Le graphe du flot des donnees (dfg) permet le calcul exact de ces dependances pour les programmes a controle statique, principalement constitues de boucles do simples et d'assignations avec acces lineaires aux tableaux, sans appel de procedures. La these leve cette derniere restriction en trois etapes. D'abord, nous definissons precisement ce qu'est un programme a controle statique contenant des appels de procedure. Nous fournissons un algorithme qui detecte les zones a controle statique et permet une classification de programme. Nous montrons ensuite que les regions de tableau entrantes et sortantes des procedures appelees sont calculables en introduisant des instructions fictives a l'entree et a la sortie des procedures. Ces regions apparaissent initialement comme l'intersection d'un polyedre et d'une liste de complementaires de polyedres, que nous transformons en une union d'un faible nombre de polyedres. Les appels de procedure apparaissent alors comme des instructions generalisees qui lisent et ecrivent des regions de tableaux. Notre extension du dfg, le graphe du flot des regions, est un graphe de dependance exact pour les programmes contenant de telles instructions. Nous montrons enfin comment regenerer un code parallele a partir de ce graphe


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 170 P.
  • Annexes : 136 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1996 252
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.