Reactivite en phase gazeuse par spectrometrie de masse en tandem de composes organophosphores

par ALINE LEROY

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de J.-C. TABET.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de ce travail a ete de construire une banque de donnees ms/ms pour les composes organphosphores. Celui-ci necessite de comprendre les voies de fragmentations des ions dans la source et sous collision de basse energie. Tout d'abord, differents modes d'ionisation sont envisages. Le manque de sensibilite sur l'ion moleculaire, et la formation d'ions mh#+, due a un phenomene d'autoprotonation, limite l'utilisation de l'ionisation par impact electronique. L'ionisation chimique a l'ammoniac permettant d'acceder a des especes moleculaires abondantes, a ete retenue. Puis, l'etude sous collisions (mode ms/ms) de l'ion quasi moleculaire, qui renforcent les fragmentations, donne acces a la filiation des differents ions. L'evolution de l'intensite relative de ces ions en fonction de l'energie de collision (courbes erms) montre l'existence de processus consecutifs et competitifs et l'existence de decompositions directes d'especes moleculaires en competition avec des processus de fragmentations a partir d'especes moleculaires isomerisees en complexes ion-dipole. Ces courbes erms aident a la determination du point de calibration, ou point de reference, pour l'enregistrement des spectres de collision pour la bibliotheque. L'existence d'ions mh#+ dans la source d'impact electronique a entraine l'etude de la basicite de ces molecules. Une echelle de basicite des phosphonates a donc ete construite montrant qu'ils sont aussi basiques que les amines en phase gazeuse. Enfin pour completer ce travail, l'etude de la formation et des decompositions sous collision d'ions m-h#- a ete menee. Des processus de pyrolyse apparaissent dans la source, ils conduisent a des ions de structure differente de ceux formes sous collision. Des isomerisations en complexe ion-dipole sont la encore mises en evidence. L'interpretation des voies de fragmentations est possible grace a l'utilisation des molecules marquees et des courbes erms


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 197 P.
  • Annexes : 6 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1996 251
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 96 PA06 6251
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.