Etude spectroscopique des interactions specifiques de l'oncoproteine c-jun avec les sites d'adn cre et tre

par DANIEL KREBS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de S. FERMANDJIAN.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans le cadre general de l'etude de la selectivite de reconnaissance des motifs d'adn cre et tre (elements de reponse a l'amp cyclique et a l'ester de phorbol, respectivement) des promoteurs de genes eucaryotes par l'oncoproteine bzip c-jun. L'analyse des interactions est realisee en solution via un modele peptide-oligonucleotide simplifie propice a l'utilisation optimale des techniques de dichroisme circulaire, infrarouge a transformee de fourier et resonance magnetique nucleaire (rmn). La conformation du peptide representant le sous-domaine basique de c-jun (bsd 1-35) est majoritairement desordonnee en solution aqueuse, avec neanmoins quatre sites d'helice naissante repartis sur l'ensemble de la sequence et stabilises en helice par l'addition de trifluoroethanol. L'attribution des spectres rmn de bsd a necessite l'application de la strategie de deux fragments chevauchants (np 1-19 et cp 16-35). Les resultats soulignent la haute flexibilite et la facilite de conversion de la structure desordonnee (h#2o) en helice (tfe 50%) de la region basique de c-jun. L'etude comparative des oligonucleotides cibles cre et tre a revele des differences de conformations au niveau des demi-sites entre les deux sequences d'adn. Les ecarts a la conformation standard de l'adn-b doivent constituer des caracteristiques particulieres reconnues par les facteurs de transcription bzip. Les etudes d'interactions indiquent que le peptide assure l'essentiel des ajustements moleculaires en se structurant en helice au contact du grand sillon de la double helice d'adn. Ce phenomene est a mettre en relation avec les proprietes de flexibilite de la region basique demontrees lors de l'examen des peptides isoles. Par ailleurs, la nature du residu en position 26 (leu/lys) apparait determinante dans la selectivite de reconnaissance entre cre et tre. L'ensemble des resultats valide notre modele simplifie peptide-adn dans l'etude des interactions specifiques de la proteine c-jun avec ses elements de reponse au niveau des promoteurs de genes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 257 P.
  • Annexes : 277 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.