Tests de la factorisation dans les desintegrations hadroniques des mesons b

par YONG-YEON KEUM

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de X.-Y. PHAM.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La these porte sur les desintegrations hadroniques du meson b. Dans la premiere partie, on etudie la question du signe relatif entre deux parametres phenomenologiques a#1 et a#2 de bauer-stech-wirbel (bsw). Ces parametres jouent un role crucial dans les calculs des largeurs de desintegration. On propose une methode basee sur les mesures des polarisations dans le mode b#- #p#-d*#o pour determiner le signe relatif. Cette suggestion a ete adoptee par quelques experimentateurs du groupe cleo qui donne #p#l = #l/ = 84. 2 5. 08 4. 2%, cette valeur semble d'apres notre analyse, favoriser le signe positif. Dans la deuxieme partie, on propose plusieurs tests de l'hypothese de factorisation dans les modes avec suppression de couleur, b k(k*) + etats charmonium. Nous trouvons que l'hypothese reste valable pourvu que le facteur de forme a#1(q#2) soit lineairement decroissant dans le domaine des q#2 consideres. Ce comportement inhabituel de a#1(q#2) semble etre en accord avec les recents calculs de p. Ball et s. Narison qui utilisent les methodes non-perturbatives des regles de somme de la qcd


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 P.
  • Annexes : 113 REF.

Où se trouve cette thèse ?