Caracterisation d'une ampc phosphodiesterase hormono-sensible associee a une fraction golgi-endosomale du foie

par VALERIE GEOFFROY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de B. DESBUQUOIS.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les objectifs de notre travail ont ete de caracteriser une activite ampc phosphodiesterase (pde) hormono-regulee associee a la fraction golgi-endosomales (ge) de foie de rat. Il est montre que la thyroidectomie (tx), l'insuline, l'hormone de croissance, le glucagon, la toxine du cholera et le dibutyrylampc augmentent l'activite ampc pde associee a la fraction ge. Cette activite est fortement inhibee par le gmpc et le cilostamide (un inhibiteur des pdes de type iii), mais est peu sensible au ro 20-1724 (un inhibiteur des pdes de type iv). Apres solubilisation par un extrait lysosomal, l'activite ampc pde a ete caracterisee par chromatographie sur deae-sephacel ; quatre pics d'activite ont ete identifies. Ces pics different par leur cinetique, leur sensibilite au gmpc et aux inhibiteurs de pde, leur regulation hormonale et leur proprietes immunologiques. En western immunoblot, une proteine unique de 57 kda est identifiee dans les quatre pics. Ces resultats suggerent l'existence d'au moins deux isoformes de pde: une pde de type iii (inhibee par le gmpc), eluee principalement dans les pics 1 et 3 ; et une pde de type ii (stimulee par le gmpc), eluee dans le pic 1. Nous montrons egalement que la proteine kinase a (pka) stimule l'activite ampc pde associee a la fraction ge. L'effet de la pka sur l'activite pde est egalement observe dans la fraction ge solubilisee, et parmi les differents pics chromatographiques identifies, seul le pic 1 est augmente. Il est montre par ailleurs que le phorbol 12-myristate 13 acetate (pma), en meme temps qu'il augmente l'activite de la proteine kinase c (pkc) et l'abondance de la pkc dans la fraction ge, augmente l'activite ampc pde dans cette fraction. In vitro, la pkc stimule l'activite dans la fraction ge d'animaux temoins, mais est sans effet dans celle d'animaux traites par le pma. En presence de -#3#2p atp, la pkc induit la phosphorylation d'une proteine de 95-100 kda reconnue, en immunoprecipitation et western blot, par l'anticorps dirige contre la pde de type iii de plaquettes sanguines. En conclusion, ces resultats suggerent qu'une pde de type iii, inhibee par le gmpc, est une isoforme majeure de pde dans la fraction ge et que seule cette isoforme est hormono-sensible. Nous emettons l'hypothese que les differences d'elution de l'activite selon les traitements hormonaux refletent differents etats de phosphorylation de cette pde, eux-memes generes par differentes proteine kinases


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 148 P.
  • Annexes : 97 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.