Structure des polyelectrolytes fortement charges

par WAFA ESSAFI

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de C. WILLIAMS.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une etude par diffusion aux petits angles (dpa) faite sur des polyelectrolytes de taux de charge variable, superieur au seuil de condensation de manning-oosawa pour les contre-ions, a montre l'importance des interactions hydrophobes sur la structure des solutions de polyelectrolytes. En effet, le polyelectrolyte hydrophile amamps verifie le principe de renormalisation de la charge, sa structure qui n'evolue pas avec le taux de charge est en accord qualitatif avec le modele de la phase isotrope. Cependant, le polyelectrolyte hydrophobe pss ne verifie pas le principe de renormalisation de la charge. Sa charge effective determinee par des mesures de pression osmotique, diminue quand le taux de charge diminue. Simultanement son caractere hydrophobe, mis en evidence par spectroscopie de fluorescence augmente. Nous proposons une evolution de la structure a partir d'une phase isotrope de chaines semi-rigides, pour les polyelectrolytes les plus fortement charges, vers une conformation de chaines de plus en plus collapsees afin de retrouver un comportement de globules charges pour les polyelectrolytes les plus faiblement charges


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 185 P.
  • Annexes : 162 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.