Approches genetique et physiologique du developpement d'arabidopsis thaliana : caracterisation des mutants cristal et superroot

par MARIANNE DELARUE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de C. BELLINI.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le cadre d'une approche genetique du developpement precoce d'arabidopsis thaliana, deux classes de mutants ont ete caracterisees par des analyses physiologique, cytologique et biochimique. Le mutant cristal1 (cri1), appartenant a la premiere classe, presente de nombreux symptomes de vitrification ou d'hyperhydricite: des cotyledons et des feuilles translucides et deformes, une organisation anormale des chloroplastes, des teneurs reduites en chlorophylle, une baisse du poids sec et un nombre reduit de cellules mesophyliennes associee a une augmentation de l'espace intercellulaire. Le gene cri1 a ete cartographie sur le bas du chromosome 4 proche du marqueur dhs1. Ces resultats indiquent que les processus de vitrification seraient soumis a un controle genetique chez arabidopsis. Les mutants superroot (sur), appartenant a la deuxieme classe de mutants, definissent deux groupes de complementation comprenant respectivement 7 alleles (sur1-1 a sur1-7) et 2 alleles (sur2-1 et sur2-2). Le phenotype des mutant sur est similaire a celui de plantes de type sauvage cultivees en presence d'un analogue d'auxine: des cotyledons epinastiques, une augmentation de la taille des cellules de l'hypocotyle et l'apparition de racines adventives en exces le long de l'hypocotyle. L'analyse des profils d'expression de deux genes inductibles par les auxines a montre que l'expression de ces genes est modifiee chez les mutants sur. Des explants issus des mutants sur1 sont capables de proliferer en absence d'hormone exogene dans le milieu de culture. Les quantites d'acide indole acetique (aia) libre et conjugue sont augmentees chez les mutants sur1 suggerant que le gene sur1 intervient dans la regulation de la biosynthese ou du catabolisme de l'auxine. Les mutants sur2 sont incapables d'assurer une croissance independante de l'auxine. Les quantites d'aia libre sont augmentees chez ces mutants ce qui est correle a une diminution des teneurs en aia conjugue, suggerant que le gene sur2 intervient dans la regulation de la conjugaison de l'auxine. Le locus sur2 a ete cartographie en bas du chromosome 4. L'ensemble de ces analyses indique que les mutants sur constituent des outils de choix pour etudier les modalites du controle de l'homeostasie auxinique et les effets de cette hormone sur le developpement des plantes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 287 P.
  • Annexes : 384 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1996 112
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.