Privation de sommeil et niveaux d'eclairement : les effets sur la vigilance, les performances, l'humeur et le sommeil de recuperation

par AGNES DAURAT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de O. BENOIT.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Deux etudes ont ete menees pour explorer les effets d'expositions lumineuses de longues durees a une intensite d'environ 2000 lux sur la vigilance et le sommeil de recuperation de jeunes sujets bons dormeurs. Apres une nuit de base enregistree au laboratoire, les sujets ont ete prives de sommeil pendant 36h. Le sommeil de la 1ere nuit de recuperation a ete ensuite enregistre, ainsi que celui de la deuxieme nuit dans le second protocole. Pendant la privation de sommeil, les sujets etaient places dans un environnement aussi stable que possible (constante routine). Dans la 1ere etude (24h-cr), huit sujets ont ete exposes pendant 24h a la lumiere forte dans une condition, a la lumiere faible dans l'autre. Dans la seconde (36h-cr), huit autres sujets ont ete exposes pendant 36h a la lumiere forte dans une condition, a un cycle lumiere/obscurite conventionnel dans l'autre. Pendant la nuit, l'exposition a la lumiere forte stimule les capacites d'eveil jusqu'a 6h du matin. Un etat d'hypereveil est meme observe dans 36h-cr. En fin de nuit, le creux circadien de la vigilance dure moins longtemps. Dans la journee qui suit la nuit blanche, le besoin de faire la sieste est moins manifeste, il est retarde. L'exposition nocturne a la lumiere bloque la secretion de melatonine. Les rythmes de la temperature et du cortisol ne sont pas dephases. Apres l'exposition a la lumiere forte, dans 36h-cr, les sujets ont besoin de deux nuits pour recuperer la dette de sommeil au lieu d'une comme dans la situation controle, dans 24h-cr, seule la premiere heure de sommeil est perturbee. L'hypothese d'un changement dans la relation de phase entre la composante semicircadienne et les composantes circadiennes qui influencent le rythme veille/sommeil est soutenue pour expliquer l'ensemble des resultats


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 213 P.
  • Annexes : 384 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.