Dynamique ultra-rapide des porteurs photoexcites dans les solides a grande bande interdite

par PHILIPPE DAGUZAN

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de G. CALAS.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le sujet de cette these est l'etude de la dynamique des porteurs libres crees par une impulsion laser intense de duree inferieure a la centaine de femtosecondes dans les solides a grande bande interdite. Differentes techniques experimentales et numeriques ont ete utilisees. Une experience, resolue en temps, d'interferometrie dans le domaine des frequences a permis de mesurer la duree de vie des electrons injectes dans la bande de conduction de differents materiaux. Dans le quartz et le chlorure de sodium, un piegeage tres rapide a ete mis en evidence. Ce piegeage a ete attribue a la formation d'excitons autopieges. Par ailleurs, une etude de spectroscopie de photoelectrons par temps de vol a permis de mettre en evidence le chauffage des electrons dans la bande de conduction par l'intermediaire de collisions electron-photon-phonon, phenomene qui joue un role central dans les modeles de claquage optique. La relaxation en energie des electrons excites dans la bande de conduction a ete etudiee de maniere theorique. Une approche fondee sur l'integration numerique de l'equation semi-classique de boltzmann a montre que la fonction de distribution des electrons evoluait de maniere extremement rapide, a cause du couplage electron-phonon important qui caracterise les isolants a grande bande interdite. Cette interaction est trop forte pour qu'une approche semi-classique markovienne, fondee sur la notion de probabilites par unite de temps, soit valable. Un calcul quantique, utilisant un formalisme recemment developpe dans le cas des semi-conducteurs, a fourni des resultats tres differents des resultats du modele semi-classique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 240 P.
  • Annexes : 164 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1996 106
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.