Bistabilite optique a tres faible niveau dans les superreseaux semiconducteurs

par JEROME COUTURIER

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de P. VOISIN.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les bistables optiques sont particulierement adaptes pour le transport parallele de l'information et les matrices de commutation utilisees dans les telecommunications. Cependant, les bistables electrooptiques necessitent des circuits electriques individuels qui limitent les possibilites d'integration. Nous montrons alors que des dispositifs bistables tout-optiques peuvent etre obtenus dans des superreseaux, grace a la combinaison de l'effet wannier-stark, du champ electrique interne et de son ecrantage. Les energies de fonctionnement sont de l'ordre de 2fj. M#2, et donc rivalisent avec celles des circuits mosfets traditionnels


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 149 P.
  • Annexes : 57 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.