Activite osteoblastique chez le foetus ovin

par HERVE COLLIGNON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J.-M. GAREL.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'activite osteoblastique, responsable de la formation osseuse, a ete etudiee in vivo et in vitro, chez le foetus ovin entre le soixante-quinzieme jour de gestation et la naissance. L'etude in vivo est basee sur la mesure des marqueurs specifiques de cette activite, l'osteocalcinemie et la phosphatase alcaline osseuse plasmatique, en relation avec la croissance corporelle et metacarpienne. Les resultats montrent qu'entre le soixante-quinzieme et le cent trentieme jour de gestation la croissance foetale est reguliere. Apres le cent trentieme jour, les parametres generaux de croissance n'evoluent plus (poids corporel, poids metacarpien, igf-i plasmatique) et les marqueurs plasmatiques diminuent. Malgre l'augmentation du taux thyroidien d'arnm de la calcitonine, la calcitoninemie basale foetale reste au meme niveau pendant la periode etudiee. Plus generalement, l'ensemble des hormones calciotropes ne semble pas etre directement implique dans les variations de l'activite osteoblastique pendant cette meme periode. L'augmentation de l'osteocalcinemie 4 jours apres la naissance est suivie par une diminution reguliere de ce parametre jusqu'a 1 mois, alors que la croissance ponderale postnatale est lineaire. In vitro, la proliferation en culture des cellules provenant de l'os cortical metacarpien foetal diminue entre le soixante-quinzieme et le quatre-vingt-dix-septieme jour de gestation. Ces cellules presentent les caracteristiques des osteoblastes: activite phosphatase alcaline, reponse a l'hormone parathyroidienne et au calcitriol, secretion d'osteocalcine et mineralisation in vitro. De plus, la mise en culture a permis de caracteriser certains evenements associes a la differenciation osteoblastique et au processus de mineralisation in vitro: tout d'abord, l'apparition des preosteoblastes (activite phosphatase alcaline) suivie, 2 a 3 jours plus tard, des premiers osteoblastes (secretion d'osteocalcine). La liberation de la phosphatase alcaline dans le milieu de culture correspond a l'apparition des premiers centres de calcification et le produit de mineralisation obtenu en fin de culture possede une structure cristalline identique a celle de l'hydroxyapatite


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 157 P.
  • Annexes : 396 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.