Effets de l'inoculation d'un ver de terre endoge sur la dynamique de la matiere organique d'un sol ferrallitique cultive de l'amazonie peruvienne

par FABIENNE CHARPENTIER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. LAVELLE.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans l'amazonie peruvienne, la pression demographique et des pratiques agricoles peu durables sont les principales causes de la deforestation (fearnside, 1987). Des methodes favorisant les processus biologiques de la fertilite des sols sont testees pour augmenter la productivite et la durabilite de l'agriculture (woomer and swift, 1994). Une attention particuliere est pretee aux vers de terre parce qu'ils dominent dans les ecosystemes naturels, mais disparaissent tres vite des la mise en culture et qu'il est possible de manipuler leurs populations (lavelle et al. , 1992). Ce travail avait pour objectif de preciser les effets du ver de terre endoge pontoscolex corethrurus sur la dynamique de la matiere organique du sol et la production vegetale, en comparant des traitements avec et sans vers de terre. La dynamique du carbone a ete detaillee grace au marquage in situ par le carbone 13 en abondance naturelle et le fractionnement granulometrique. Le fractionnement physique et chimique de l'azote a permis de decrire les variations de cet element. Apres sept annees de culture de mais, le stock de carbone organique diminue respectivement de 15 et 20% dans le temoin et le traitement inocule ; le stock d'azote diminue de 24 et 29% dans la strate 0-10 cm. Cette diminution s'observe essentiellement dans les fractions grossieres > 50 m (debris vegetaux) (84% de carbone perdu en sept ans dans la fraction 2000-200 m du traitement inocule, contre 43% seulement dans le temoin). L'effet global des vers de terre se traduit par une incorporation accrue de carbone recent dans les fractions > 50 m. Le temps moyen de renouvellement du carbone organique est raccourci dans les fractions > 2 m mais allonge dans la fraction 0-2 m ou du carbone s'accumule. L'activite des vers de terre se traduit globalement par la perte de 0,54 t. Ha#-#1. An#-#1 de carbone malgre l'augmentation de 35% de la production totale, il est vrai principalement allouee aux grains, ce qui represente un supplement d'exportation annuel de 0,3 t. Ha#-#1 de carbone. Malgre ces chiffres, le bilan fait apparaitre un effet de protection du carbone qui empeche la mineralisation de 7 t. Ha#-#1 de carbone. Afin d'equilibrer le bilan de carbone dans le traitement inocule, il faudrait theoriquement apporter 2,6 t. Ha-1. An-1 de residus secs a la culture dont 14,6% enfouis pour simuler les conditions de l'apport racinaire. L'activite des vers se manifeste aussi par une faible augmentation de l'azote mobilisable (formes hydrolysables de l'azote) (+15%) et une diminution correspondante des formes moins mobilisables (-14%). L'activite des vers de terre entraine ainsi une mineralisation accrue, favorisant la liberation de formes mobilisables au depend des formes non mobilisables. La production vegetale est maintenue durant sept ans a des taux acceptables pour les standards locaux. L'activite des vers augmente la production par rapport au temoin (jusqu'a +330% a la seconde recolte) mais en fin d'experience, une tendance inverse semble se manifester. La production est qualitativement differente et le rapport grain sur tige est superieur en presence de vers (+30%). A long terme, la biomasse moyenne a laquelle se maintient la population de vers et l'agregation du sol qu'ils ont effectuee, determinent la dynamique de la matiere organique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 P.
  • Annexes : 146 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.