Controle traductionnel chez e. Coli : role d'une structure en pseudonud dans l'expression de la proteine ribosomique s15

par LIONEL BENARD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de C. PORTIER.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    S15 appartient a la classe des proteines ribosomiques primaires. Elle participe a la formation de la sous-unite 30s du ribosome en se fixant directement sur l'arn ribosomique 16s. En exces dans la cellule, cette proteine se fixe aussi sur son propre messager, assurant ainsi le controle de sa propre expression. A l'aide d'analyses genetiques et biochimiques, nous demontrons que le site de fixation sur le messager presente une structure transitoire particuliere: un pseudonud. Ce pseudonud constitue l'element cle du mecanisme de regulation par sa capacite a fixer a la fois le ribosome et la proteine s15. Par une analyse genetique, des determinants specifiques de la reconnaissance par la proteine s15 ont ete localises dans la tige 1 du pseudonud. Ils correspondent a deux paires de base adjacentes, cg et ug. In vitro, ces bases sont protegees contre des sondes chimiques en presence de s15. Mais, elles ne sont en fait reconnues que lorsqu'elles sont incluses dans le pseudonud, et non pas dans une simple tige-boucle. Ces resultats suggerent que les contraintes liees a la formation du pseudonud configurent ces bases de maniere particuliere afin de permettre leur reconnaissance par la proteine s15. D'autre part, l'identite des deux sites de fixation de s15 (l'un sur son propre messager, l'autre sur l'arn ribosomique 16s) est suggeree par la presence dans ces deux sites des deux paires de base adjacentes cg et ug. Une mutagenese de ces dernieres dans le site ribosomique, induit une perte importante de l'affinite de s15. Nous proposons donc que ces deux paires constituent bien un motif commun reconnu par la proteine ribosomique s15. Dans le cas de l'arn ribosomique 16s, la configuration de ces deux paires de base serait induite par une structure particuliere adjacente, constituee par des paires de base non canoniques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 223 P.
  • Annexes : 267 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.