Etude de l'interaction de la glycoproteine d'enveloppe des retrovirus leucemogenes murins avec son recepteur cellulaire

par jean-Luc Battini

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J.-M. HEARD.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'entree d'un retrovirus dans sa cellule hote constitue une etape essentielle, complexe et limitante de l'infection. Elle depend de la presence d'un recepteur cellulaire et de l'affinite de celui-ci pour les glycoproteines (gp) contenues dans l'enveloppe des particules retrovirales. Les gp d'enveloppe sont des hetero-dimeres constitues d'une sous-unite su extracellulaire, hydrophile et glycosylee, reliee par des liaisons faibles a une sous-unite tm transmembranaire. Seule la su est responsable de l'interaction avec le recepteur cellulaire. Chez les retrovirus leucemogenes murins (mulvs), les sus sont tres homologues entre les sous-groupes mais reconnaissent des recepteurs differents. Nous avons cherche a caracteriser les determinants impliques dans cette reconnaissance. Les sus des mulvs contiennent une region n-terminale variable selon les sous-groupes, reliee a une region c-terminale conservee, par une region heterogene riche en prolines. Pour chaque sous-groupe, nous avons construit des fragments d'enveloppe deletes d'une ou de plusieurs de ces regions et avons etudie leur capacite a reconnaitre leur recepteur par des tests d'interference a l'infection. La region n-terminale est necessaire et souvent suffisante a cette reconnaissance. Elle est structurellement independante, probablement repliee sous forme globulaire. Ce domaine n-terminal contient deux sous-regions variables (vra et vrb), dans lesquelles on peut predire l'existence de boucles hydrophiles stabilisees par des ponts disulfures. L'elimination de ces boucles ou leur echange entre sus de sous-groupes differents, a revele le role preponderant d'une boucle de 19 acides-amines situee dans vra pour la reconnaissance du recepteur. Cette boucle n'est cependant fonctionnelle que dans le contexte d'un domaine n-terminal possedant une structure tridimensionnelle native, laquelle requiere des interactions entre vra, vrb et la region riche en prolines pour etre stable. Nous avons egalement purifie le domaine n-terminal de la su amphotrope et determiner les parametres de son interaction avec le recepteur amphotrope (ram-1). Il nous est apparu qu'il s'agissait d'un recepteur de haute affinite. Cependant, bien qu'il soit capable d'interagir avec les particules virales amphotropes a la surface des cellules, il semble que seule une fraction de ces molecules ram-1 soient en mesure de poursuivre les autres etapes du processus d'entree


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 261 P.
  • Annexes : 441 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.