Etude de l'induction de la metallothioneine par les ions metalliques et de ses consequences dans les cellules cutanees humaines in vitro

par LAURENT BASSET

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de L. DUBERTRET.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Pour se defendre des agressions de l'environnement, l'organisme synthetise des proteines particulieres appelees proteines de stress. Notre travail a eu pour but de mettre en evidence et de quantifier l'induction de l'une d'entre elles, la metallothioneine (mt), dans les fibroblastes du derme humain in vitro. La metallothioneine est une proteine inductible de bas poids moleculaire, riche en cysteine, qui permet la chelation et la detoxification des metaux lourds et en particulier du cadmium mais aussi l'homeostasie des metaux essentiels tels que le zinc ou le cuivre. Nous avons cherche a determiner si une induction de mt dans les fibroblastes par differents metaux constitutifs (zinc, cuivre, selenium) ou non (cadmium) de l'organisme permet de proteger ces cellules vis-a-vis d'un stress chimique ou physique applique ulterieurement. Comme exemple de stress chimique nous avons choisi le cadmium dont la toxicite tissulaire et cellulaire est connue et comme exemple de stress physique les uv a, auxquels la peau est quotidiennement exposee. En etudiant la proliferation et la viabilite des fibroblastes, nous avons mis en evidence qu'un pretraitement par de faibles doses, non toxiques, de metaux (cadmium: 0,5 m, zinc: 50 m, cuivre: 200 m) protege les cellules vis-a-vis d'une seconde exposition a des doses cytoxiques de cadmium. Nos resultats en immunocytochimie et le developpement d'une technique immuno-enzymatique (elisa) nous ont permis de confirmer l'hypothese de l'induction de la mt dans les fibroblastes lors de leur exposition a de faibles doses de metaux et en particulier de zinc, et de correler la protection observee a une augmentation de la synthese de la metallothioneine. Aucune augmentation de la mt par le selenium n'a pu etre mise en evidence dans nos conditions experimentales. Afin de preciser le spectre d'activite de la metallothioneine et son role dans l'adaptation des fibroblastes a un stress physique, nous avons ensuite etudie les consequences de l'induction de la mt vis-a-vis d'une irradiation uv a. Nous avons montre qu'un pretraitement des cellules par le zinc (50 m) permet de diminuer la mortalite cellulaire apres un stress uv a. En conclusion, nos travaux illustrent deux mecanismes protecteurs de la mt au niveau cutane: la chelation de substances toxiques et un effet scavenger des radicaux libres oxygenes. La mise en evidence de l'induction de la mt dans les cellules cutanees par de faibles doses de metaux et plus particulierement de zinc pourrait offrir une nouvelle voie de recherche pour les traitements preventifs des lesions tissulaires (vieillissement cellulaire, cancerisation) induites par differents stress de notre environnement


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 165 P.
  • Annexes : 227 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.