Histamine et exercice musculaire : application a la bronchoconstriction induite par l'exercice

par Etienne Callens

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de François Ruff.

Soutenue en 1995

à Paris 5 .


  • Résumé

    Pour savoir si l'histaminemie augmente chez le sujet normal, nous avons etudie six sujets sportifs lors d'un exercice sous maximal sur bicyclette ergometrique. L'histaminemie augmente selon le niveau de puissance, cette augmentation, significative a partir de 100 watts, est correlee avec celles de la frequence cardiaque, des lactates et des globules blancs. Une course libre montre chez 19 sujets normaux et 10 sujets allergiques une augmentation de l'histaminemie plus marquee chez les sujets allergiques et une hyperleucocytose comparable. Chez 14 sujets asthmatiques, la course libre provoque un bronchospasme. L'augmentation de l'histaminemie est superieure a celles des sujets normaux et allergiques. Il existe une correlation entre l'histaminemie et l'hyperleucocytose absente, chez le sujet normal ou allergique pour un exercice de meme intensite. L'histamine est un parametre de l'exercice musculaire qui augmente parallelement a la frequence cardiaque et aux lactates suivant l'intensite. Chez le sujet allergique ou asthmatique, il y a un depassement de la reponse physiologique pouvant etre a l'origine du du bronchospasme post-exercice chez le sujet asthmatique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (171 p.)
  • Annexes : Bibliogr.147-165

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.