Etude de l'influence de l'exercice musculaire chronique sur l'expression de la myosine chez le rat adulte

par Valentine Brussee

Thèse de doctorat en Physiologie

Sous la direction de Michel Rieu.

Soutenue en 1996

à Paris 5 .


  • Résumé

    Nous nous sommes interesses, dans cette etude, a l'expression de ces myosines dans differents muscles locomoteurs ainsi que le muscle respiratoire chez des rats soumis a un entrainement de type endurance, soumis a un traitement hormonal, ainsi que des rats entraines et traites. Nous montrons que l'exercice de type endurance amene une transition des formes rapides de type iib vers les formes intermediaires de type iia et les formes lentes de type i pour les muscles locomoteurs et le muscle respiratoire avec une transition cependant plus marquee pour les muscles tres sollicites dans la course. Cette evolution est le resultat d'une transition observee a la fois dans l'expression des chaines legeres de la myosine et dans celle des chaines lourdes de la myosine. L'influence de l'hypothyroidisme sur l'expression de ces myosines pourrait nous permettre de penser qu'il jouerait un role dans la transition observee lors de l'effort modere. En effet, les profils electrophoretiques obtenus apres traitement au ptu vont dans le meme sens que ceux obtenus apres l'entrainement de 5 semaines. Neanmoins le dosage serique des hormones t3, t4 et tsh ne nous autorise pas de conclure a un etat post-entrainement hypothyroidien. L'hyperthyroidisme amene des effets inverses, soit une transition des myosines ainsi que des fibres, vers le type rapide. Dans ce cas uniquement, les modifications enregistrees sont specifiques des muscles etudies. L'association de l'hypothyroidisme a l'entrainement nous indique une association de faits et donc une transition plus marquee vers le type lent pour tous les muscles etudies. Alors que l'association de l'hyperthyroidisme a l'entrainement nous indique une reponse specifique de chaque muscle qui met alors en evidence une sensibilite particuliere de ces muscles aux hormones thyroidiennes. L'analyse atpasique menee parallelement confirme nos resultats biochimiques. Ces modifications permettent de suggerer des mecanismes plus complexes ou l'innervation pourrait avoir un role preponderant.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (115 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 89-115

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.