Clonage et expression du gene de la troponine t cardiaque humaine au cours du developpement et de l'insuffisance cardiaque

par Laurence Mesnard-Rouiller

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Jean-Jacques Mercadier.

Soutenue en 1996

à Paris 5 .


  • Résumé

    La troponine t est l'une des sous-unites d'un complexe proteique sensible au ca#2#+ qui regule les interactions du filament epais de myosine avec le filament fin d'actine dans les muscles stries. Dans le ventricule humain, quatre isoformes ont ete detectees au niveau proteique et l'une d'entre elles, caracteristique du stade ftal, serait reexprimee dans les ventricules gauches defaillants. Aucun adnc de tntc n'ayant ete clone chez l'homme, la premiere etape de notre travail a consiste a cloner la premiere isoforme de tntc humaine a l'aide de la sonde adnc de tnt du muscle squelettique lent precedemment caracterisee. Ce travail a par ailleurs permis, outre la caracterisation d'une troisieme isoforme de tnt squelettique lente humaine, la detection d'une quatrieme isoforme de tnt squelettique lente. Nous avons montre que le transcrit de tntc est exprime dans les muscles squelettique et cardiaque humain au stade ftal, son expression etant ensuite reprimee dans le muscle squelettique au cours du developpement. Nous avons egalement localise le gene codant pour la tnt cardiaque humaine sur le bras long du chromosome 1 en 1q32 et isole trois nouvelles isoformes. Ceci nous a permis de caracteriser trois regions variables dans l'adnc de la tntc : la premiere est une cassette de 30 pb situee a l'extremite 5' de l'adnc, la deuxieme, situee dans la moitie 3' de l'adnc, est composee de 9 pb, et enfin la troisieme est constituee d'un seul codon. Enfin, nous avons compare l'expression des isoformes de tnt cardiaque humaine dans des ventricules gauches humains controles et defaillants au niveau des arnm et des proteines et nous avons observe que si l'une des isoformes ftales de tnt cardiaque humaine peut etre surexprimee dans le ventricule defaillant, cette surexpression ne peut etre decrite comme caracteristique de cette pathologie puisqu'elle n'est pas retrouvee de facon constante dans tous les ventricules defaillants.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (123 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 97-123

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.