Effets des rayonnements ultraviolets A sur la prolifération cellulaire, l'activité mitochondriale, les synthèses de collagène et des metalloprotéinases matricielles de fifroblaste dermiques humains en culture : étapes préliminaires à l'étude de fobroblastes issus de donneurs jeunes et âgés

par Carla Korwin-Zmijowski

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Monique Adolphe.

Soutenue en 1996

à Paris 5 .


  • Résumé

    La peau est l'un des premiers organes protégeant le corps des agressions extérieures. Les rayonnements solaires sont une des principales agressions physiques auxquelles elle peut être soumise. Parmi ces rayonnements, les radiations UV, de part leurs courtes longueurs d'onde, ont une énergie qui les rend particulièrement actives biologiquement. Aussi, il est intéressant de comprendre les différents processus impliqués dans les réponses cellulaires. D'autre part, la peau comme tout organe d'un être vivant est soumise à un vieillessement cellulaire entraînant des désordres majeurs et empêchant ainsi son bon fonctionnement. Du fait de l'importance de la pénétration des UVA dans le derme, il nous est apparu intéressant de comparer certaines conséquences de ces rayonnements sur les caractéristiques cellulaires des fibroblastes dermiques humains, en culture monocouche, au cours du vieillissement in vivo. Nous avons donc procédé à la comparaison des effets des rayonnements UVA sur deux populations de souches fibroblastiques, l'une constituée de souches de fibroblastes provenant de donneurs jeunes et l'autre de fibroblastes issus de donneurs âgés. Notre étude a porté d'une part, sur la prolifération cellulaire, le cycle cellulaire et l'activité mitochondriale, et d'autre part, sur les molécules impliquées majoritairement dans la formation et la dégradation de la matrice extracellulaire, à savoir, le collagène et les métalloprotéinases matricielles. Enfin, nous avons étudié l'effet de quelques matières premières cosmétiques sur ces mêmes souches fibroblastiques exposées ou non aux UVA, au niveau de la prolifération cellulaire et de l'activité mitochondriale. La première étude réalisée a porté sur la prolifération cellulaire, par numération des cellules quarante huit heures après l'irradiation. Une diminution de la prolifération, avec un effet dose-dépendant des UVA, a été mise en évidence pour l'ensemble des populations. Un effet âge-dépendant a été également démontré. En effet, la sensibilité aux UVA de la population de fibroblastes issus des donneurs âgés était plus grande. La comparaison entre les autres paramètres d'étude a été construite en imposant aux deux populations cellulaires des irradiations entraînant une inhibition de la prolifération de 50%, quarante huit heures après l'exposition. En conséquence, les fibroblastes issus de la population âgée ont été irradiés avec une dose d'UVA moins importante que ceux provenant de la population jeune. Afin de comprendre l'origine de l'inhibition de la prolifération observée, une étude du cycle cellulaire a été entreprise. Aucune différence dans la répartition des différentes phases du cycle n'a pu être révélée dans nos conditions expérimentales pour les deux populations. L'activité mitochondriale a alors été examinée à l'aide d'une nouvelle technologie. Une diminution très significative de cette activité a été observée pour les deux populations lors de l'irradiation aux UVA. Cette diminution était, là encore, âge-dépendante. Les travaux portant sur les molécules de la matrice extracellulaire ont été conduits à la fois au niveau de l'expression des trascrits des différents gènes, de la sécrétion des protéines et enfin de l'activité des enzymes étudiées. L'expression des transcrits du gène codant pour le collagène de type I ainsi que la sécrétion des protéines de collagène n'ont pas montré de différence notable entre les fibroblastes exposés et ceux non exposés, et ceci quelle que soit la population observée. En revanche, lorsque les cellules étaient irradiées, l'expression des transcrits des gènes codant pour les métalloprotéinases matricielles de type 1 (collagénase interstitielle) et de type 3 (stromelysine) était supérieure, et ce pour les deux populations cellulaires. Mais, aucun effet âge n'a pu être mis en évidence. L'activité enzymatique de ces enzymes a révélé, par zymographie, une augmentation de l'activité de la stromélysine et une inhibition de celle de la métalloprotéinase de type 2 (gélatinase A), pour tous les fibroblastes exposés, mais sans effet âge. Les effets des UVA sur les fibroblastes sont multiples et les réponses cellulaires très variées à la fois dans leur vitesse et leur complexité. Au vu de nos résultats, les UVA ont un effet néfaste sur la prolifération cellulaire et l'activité mitochondriale. Par ailleurs, ils ne semblent pas entraîner de modification de la synthèse du collagène bien que les protéines qui le dégradent ne soient plus régulées de la même façon. De plus, il semble que le vieillissement intrinsèque des fibroblastes dermiques les rendent plus sensibles aux effets des UVA au niveau de la prolifération cellulaire et de l'activite mitochondriale.

  • Titre traduit

    Effect of UVA radiation on cell proliferation, mitochondrial activity, collagen synthesis and matrix metalloproteinases in human skin fibroblast : preliminary study of fibroblasts of young old donors


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par ANRT à Lille

Effets des rayonnements ultraviolets A sur la prolifération cellulaire, l'activité mitochondriale, les synthèses de collagène et des metalloprotéinases matricielles de fifroblaste dermiques humains en culture : étapes préliminaires à l'étude de fobroblastes issus de donneurs jeunes et âgés


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (165 p.- Annexes non paginées)
  • Annexes : Bibliogr. p. 146-165

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par ANRT à Lille

Informations

  • Sous le titre : Effets des rayonnements ultraviolets A sur la prolifération cellulaire, l'activité mitochondriale, les synthèses de collagène et des metalloprotéinases matricielles de fifroblaste dermiques humains en culture : étapes préliminaires à l'étude de fobroblastes issus de donneurs jeunes et âgés
  • Détails : 1 vol. (165 p.- Annexes non paginées)
  • Notes : Tirage à la demande par l'éditeur.
  • Annexes : Bibliogr. p. 146-165
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.