Mecanismes controlant la progression en g1 et la transition g1/s du cycle cellulaire des hepatocytes normaux et transformes

par Sandrine Cariou

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Christiane Guillouzo.

Soutenue en 1996

à Paris 5 .


  • Résumé

    La progression des cellules de mammiferes dans le cycle cellulaire est soumise a differents points de controle ou points de restriction qui pour certains d'entre eux definissent des regulations specifiques de la proliferation en fonction des types cellulaires. Au niveau des points de restriction, les parametres nutritionnels, la presence des facteurs de croissance, l'integrite du genome et sa replication, la segregation correcte des composants nucleaires et cytoplasmiques sont controles. Par ailleurs, au cours des dernieres annees, la comprehension des mecanismes moleculaires qui gouvernent la progression dans le cycle cellulaire au travers des points de restriction, a beaucoup progresse. De nouvelles molecules directement impliquees dans le controle de la proliferation ont ete decouvertes. Il s'agit des proteines kinases cdks et de leurs sous-unites regulatrices, les cyclines et inhibiteurs de cdks. La description de ces mecanismes moleculaires assurant le controle des points de restriction, a permis de comprendre la fonction des complexes cdks/cyclines ainsi que des genes suppresseurs de tumeurs tels que rb et p53. L'alteration ou le dereglement de l'expression de ces genes jouent un role important dans la carcinogenese. L'hepatocyte represente un modele cellulaire particulierement interessant du fait de ces singularites quant a sa capacite proliferative. Dans le foie adulte normal, l'hepatocyte est une cellule hautement differenciee et quiescente mais qui garde une capacite proliferative qui s'observe in vivo au cours de la regeneration hepatique apres reduction de la masse hepatique ou qui peut etre induite in vitro en culture primaire, en stimulant les hepatocytes par des facteurs de croissance tels que l'egf, l'hgf ou le tgfa. Il y a quelques annees, peu de travaux faisaient etat de des mecanismes de regulation de la proliferation des hepatocytes, c'est pourquoi nous avons initie un travail sur ce theme. Nous avons dans un premier temps etudie quelques sous-un ites de cdks et cyclines au cours du cycle cellulaire des hepatocytes in vivo apres hepatectomie partielle. Nous avons montre que p34#c#d#c#2 n'etait pas exprime en phase g1 et a la transition g1/s mais present et actif au cours des phases s et g2/m, contrairement a la situation dans de nombreux autres modeles cellulaires dans lesquelles son expression est constante et son activation survient seulement a la transition g2/m. Nous avons egalement observe une activation de p33#c#d#k#2 pendant la phase s et une expression constante des cyclines d1 et e tout au long du cycle cellulaire. Puis dans un second temps, nous avons utilise le modele de culture primaire d'hepatocytes de rats afin d'etudier les mecanismes controlant l'entree et la progression en phase g1 et de correler cette progression avec l'expression et l'activation des cdks et cyclines. Il apparait que les hepatocytes transitent spontanement de g0 en g1 independamment de facteurs mitogeniques au cours de leurs isolement, comme en atteste la surexpression des proto-oncogenes de g1 precoce et tardif. Nous avons pu egalement definir un point de restriction (point r) en milieu de g1 qui est dependant des facteurs de croissance et qui controle la progression en g1 tardif et la transition g1/s. La progression en phase g1 est associee a des modifications d'expression des cdks et cyclines et nous avons note que : 1) p34#c#d#c#2, p33#c#d#k#2, cyclines a et e presentent une regulation en fonction du cycle cellulaire identique a celle observee au cours de la regeneration hepatique in vivo ; 2) la cycline d3 ainsi que cdk4 sont induits precocement en g1, independamment des facteurs de croissance et les arnm de ces genes s'accumulent lorsque les cellules sont bloquees au point r ; 3) par contre, l'expression de la cycline d1 est correlee avec le franchissement du point r apres stimulation par l'egf. Au total, le cycle des hepatocytes normaux est caracterise par deux points de controle en phase g1, la transition g0/g1 et un point de restriction dependant des facteurs mitogeniques situe en milieu de g1, et par une sequence d'expression des cdks et cyclines qui differe de celle observee dans les autres cellules de mammiferes. Nous nous sommes alors interesses a ces deux points de controle en g1 et a l'expression des cdks et cyclines dans des cellules d'hepatome fao qui bien qu'exprimant certaines fonctions specifiques des hepatocytes normaux, presentent un phenotype transforme. Il etait connu que ces cellules ont acquis une sensibilite au serum de veau foetal (svf) et nous avons montre qu'elles ne repondent plus a une stimulation par l'egf. Par contre, nos resultats indiquent que leur progression en phase g1 precoce peut survenir sans replication d'adn et que la transition g1/s necessite une stimulation par le svf, suggerant comme pour les hepatocytes normaux, l'existence d'un point de restriction en g1 dependant des mitogenes. Les alterations de la sensibilite des fao vis a vis des facteurs de croissanc


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (116 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 81-115

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.