Pronoms et determinants : strategies syntaxiques et textuelles chez les mal-lisants scolarises

par VALERIE SIWINSKI

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Alain Bentolila.

Soutenue en 1996

à Paris 5 .


  • Résumé

    Les difficultes persistantes de lecture d'adolescents scolarises mais maitrisant le decodage grapho-phonologique, proviennent d'une carence d'automatisation du decodage et/ou de l'utilisation des signes syntaxiques et des procedes de reprise anaphorique. Cette hypothese est testee dans notre etude comparative (bon/faible lecteur) ou les unites pronominales sont centrales. Les resultats attestent une non-maitrise des indices syntaxiques et un recours systematique au modele canonique rigide svo. Pourtant, des connaissances morphosyntaxiques sont relevees mais ne peuvent contrecarrer le modele de reference du lecteur. La meme rigidite est notee a l'oral : le lecteur en difficulte est dans l'incapacite d'effectuer des transformations de phrases sur l'axe syntagmatique. La lecture des recits devoile que le narrateur n'est pas autonomise malgre le savoir theorique qu'en a le lecteur. Cette etude met en evidence que les competences syntaxiques et textuelles du locuteur ne se transferent pas toutes seules a celles du : lecteur une fois acquis le code graphique : un entrainement systematique s'impose pour faire prendre conscience des differents conscience presuppose la rencontre des indices. Apres avoir evoque les inconvenients des supports de lecture tres contextualises, on avance des arguments en faveur du texte narratif : decontextualise, celui-ci comporte donc le plus grand nombre d'indices linguistiques et le plus de construction du sens a elaborer a partir d'eux.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (810 p.)
  • Notes : THESE NON CORRIGEE
  • Annexes : 89 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.