La variation linguistique dans six parlers berberes d'algerie

par Yamina Zouaoui

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Fernand Bentolila.

Soutenue en 1996

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'expose est un regard sur la variation linguistique dans six parlers berberes d'algerie, a savoir deux parlers kabyles de l'est (vallee de la soummam et frange cotiere de vgayet), le chaoui, le chenoui, le mozabite et le touareg de l'ahaggar. Sur cette "toile" linguistique que tisse sans cesse le temps, nous retrouvons des unites syntaxiques communes ; d'autres nouvelles sont nees ou sauvegardees. C'est ainsi que l'on est amene a constater dans le kabyle d'aokas (frange cotiere de vgayet) des innovations specifiques. Mais l'espace touareg est le plus propice en matiere de conservation : une reserve exceptionnelle de formes syntaxiques existe dans tous les systemes. La langue que l'on pensait fortement atrophiee laisse voir ses unites parfois seulement disloquees a travers les differents rameaux linguistiques. Ainsi la memoire a sauvegarde du naufrage de l'oubli, dans chaque parler, des structures que l'on croyait disparues. Il est a croire que la meule du temps n'aurait pas tout broye. Bref, pour resumer, les "epis" linguistiques ne portent, pas tous le meme nombre de grains.

  • Titre traduit

    Linguistic variation in six berber dialects of algeria


  • Résumé

    In spite of the role of the spelling system proper to languages in fixing its tradition through history, it is a fact that the berber language whose spelling system was limited to some funaral usages, at a certain period owes its survival to its oral tradition. This dissertation is an attempt to compare the syntactical units proper to six algerian berber dialects : two from eastern kabylia (soumman valley and the eastern coast of vgayet), tachawit tachenwit. Tamzaht and tamahaqq (ahaggar). On their historical common backgrund, we attend to local innovations : in kabyle 2, there are new syntactical forms, several others in tamahaqq, although it is said to be the dialect, which is characterized by its most archaic system. We come up with two types of variations : analogous forms common to the dialects (in spite of their phonetic differences and syntactical units specific to each dialects). With a superficial look on the berber dialects, one may think of a plethore of different syntactical innovations, but actually there are the expression of the fundamental berber structure which lasted the grinding time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (608 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 240 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6017
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.