Evaluation des systèmes d'aide à la conduite automobile et modélisation de l'activité des conducteurs

par Maryline Cannou-Specht

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Claude Sperandio.

Soutenue en 1996

à Paris 5 .


  • Résumé

    Cette thèse d'ergonomie cognitive débute par l'évaluation en situation réelle d'un système d'aide à la conduite automobile appelé AICC et développe par la direction de la recherche de Renault dans le cadre du projet prométheus. Ce système a pour fonction de contrôler la vitesse à la place du conducteur. Une observation systématique de l'activité des conducteurs utilisant ou n'utilisant pas AICC a été réalisée à l'aide de supports vidéo et informatiques et complète par des entretiens d'autoconfrontation. Cette évaluation montre que, si l'aide apporte un gain de confort, les gains en sécurité sont limites. AICC ne prend pas en charge la totalité du contrôle de la vitesse, mais constitue un outil utilise par les conducteurs pour contrôler leur vitesse. Constatant l'importance des analyses de l'activité de conduite assistée et non assistée pour la conception et l'évaluation des aides à la conduite, nous avons développé puis valide, à partir de nos donnée d'observation et d'entretien, un modèle "orienté objet" de l'activité des conducteurs. Une spécificité importante de ce modèle est de rompre avec les théories définissant l'activité de conduite comme un ensemble de taches à réaliser, déterminées par des processus cognitifs de résolution de problème, en fonction de différentes catégories de "situations-problèmes". Il définit l'activité de conduite comme un déplacement déterminé par des contraintes objectives liées a l'environnement et par des contraintes subjectives liées au conducteur.

  • Titre traduit

    Evaluation of road user support systems and modelysation of driver's activity


  • Résumé

    First, this thesis prensents an evaluation, in real situation, of a support system dedicate to automobile driving. The system studied is called AICC and is designed by the Renault society in the field of european prometheus projects. It's function is to take over from drivers the speed regulation task. From observations of drivers using and not using AICC and from verbal reports of drivers, it results that the system safety benefits is limited because AICC doesn't entirely control speed, but is used by drivers to control themselves their speed. Second, analysing driving activity appears to be essential for all support systems design and induces us to develop an "object oriented" model of driving. From our data, we conclude that driving is not a problem-solving task concerning different classes of situations, but it appears as a moving task using a vehicle in an infrastructure and trough traffic, this task depending on environmental objective constraints and drivers subjective constraints.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (210-[69] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. [181]-210

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5849
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.