Femmes camerounaises en région parisienne : trajectoires internationales, trajectoires dans la ville

par Sophie Bouly de Lesdain

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Jean-Pierre Warnier et de Igor de Garine.

Soutenue en 1996

à Paris 5 .


  • Résumé

    Dès les années 60, et donc avant toute mesure de regroupement familial, les camerounaises sont présentes dans l'hexagone. A cette époque, la nécessite de former des élites nationales qui prendront le relais des colons s'impose. Rapidement, la scolarité et son prolongement en France deviennent l'enjeu d'une lutte de pouvoir qui oppose les groupes régionaux entre eux. Dans un deuxième temps, la présence dans l'hexagone de compatriotes et l'aggravation de la crise économique au Cameroun augmentent le nombre "d'aventurières" venues tenter leur chance en France. L'histoire de la migration camerounaise explique le niveau socio-culturel élevé des camerounais présents en France, qui distingue des travailleurs notamment originaires de la vallée du fleuve Sénégal. La présence des femmes ajoute une deuxième spécificité à cette migration : pour les femmes, notamment pour les femmes célibataires ou sans enfants, le départ pour la France répond à une volonté de sortir d'un système qui leur laisse peu de place. Les femmes sont alors à l'initiative de leur départ pour la France, ce qui fait la preuve de leur indépendance. L'analyse glisse d'une vision historique et diachronique de la migration, a une perspective synchronique qui envisage la structuration de l'espace à partir des activités d'approvisionnement en denrées dites exotiques. Le passage des trajectoires migratoires et des réseaux d'accueil (première partie) aux trajectoires dans la ville (deuxième partie) permet de saisir une ethnogenèse qui dépasse l'ethnie au sens strict à partir d'une question : comment les groupes se font et se défont autour d'un objet à forte connotation identitaire, l'aliment du pays ? La question ultime, posée en conclusion générale de ce travail, est celle de l'existence d'une ou de plusieurs communautés camerounaises en région parisienne.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par l'Harmattan à Paris, Montréal

Femmes camerounaises en région parisienne : trajectoires migratoires et réseaux d'approvisionnement


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (416 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 352-399. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Paris - BU St-Germain-des-Prés. Direction générale déléguée aux bibliothèques et musées. Bibliothèque universitaire Saint-Germain-des-Prés.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5843
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF-1618
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par l'Harmattan à Paris, Montréal

Informations

  • Sous le titre : Femmes camerounaises en région parisienne : trajectoires migratoires et réseaux d'approvisionnement
  • Dans la collection : Connaissance des hommes
  • Détails : 1 vol. (241 p.)
  • ISBN : 2-7384-7852-2
  • Annexes : Bibliogr. p. [227]-234. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.