Modification du diagnostic psychopathologique des déficients intellectuels profonds institutionnalisés : étude catamnestique

par Jacques Roucher

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Serban Ionescu.

Soutenue en 1996

à Paris 5 .


  • Résumé

    Dans le domaine du retard mental profond de l'adulte, les perspectives nouvelles ouvertes par l'augmentation de la durée de la vie et l'amélioration des conditions de prise en charge autorisent aujourd'hui une approche évolutive de cette population, en rattachant sa situation présente à une histoire clinique passée. Parmi les indicateurs qui témoignent de ce déroulement historique, la formulation du diagnostic psychopathologique peut constituer un outil original de repérage des phénomènes évolutifs. L'étude catamnestique d'un échantillon représentatif de la diversité des étiologies du retard mental profond permet de mettre en évidence des typologies de fluctuations diagnostiques s'organisant selon trois profils : profil stable, de type "organogenèse", profil alternant pole déficitaire - pole psychotique, profil incertain à hypothèses variées. Dans le contexte institutionnel, qui apparait comme un facteur activateur du questionnement diagnostique, on observe deux tendances complémentaires : le regain d'intérêt pour les hypothèses étiologiques organiques chez des sujets que l'incertitude diagnostique orientait auparavant vers une causalité psychogénétique, et la tonalité pluri-axiale des évaluations récentes, conforme à l'évolution des classifications nosographiques. Une tentative de mise en relation entre modifications du diagnostic, variations du discours soignant et modalités de prise en charge suggère un lien entre incertitude diagnostique et dramatisation de l'intervention. Elle identifie, par ailleurs, les caractéristiques du rapport imaginaire qui lie le soignant de proximité au diagnostic et des représentations fortes qui guident son action. L'intérêt pratique de cette démarche valorise la systématisation des profils d'évolution diagnostique comme outil pertinent d'appréciation psychopathologique, au regard des limites des repérés psychométriques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (318 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. [303]-318

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5536
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.