Attributs environnementaux, dimensions psychologiques et rapports à l'environnement : les cas de l'habitat et de l'université

par Eugénia Ratiu

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Claude Lévy-Leboyer.

Soutenue en 1996

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'étude dégage, dans une perspective transactionnelle, la configuration d'attributs environnementaux et de dimensions psychologiques sous-jacente aux rapports des individus à l'environnement dans les cas de l'habitat et de l'université. L'approche comparative est ensuite utilisée afin de mettre en évidence certains aspects généraux de ces rapports. L'étude montre, selon une approche systémique, que les rapports de l'homme a un environnement donne sont modules et ne peuvent être interprétés que dans leur contexte plus large, en l'occurrence urbain ou social. Le rôle actif de l'individu ressort à travers le modèle transactionnel de type "sélectif" ou les relations environnementales sont orientées vers un but et sont sous-tendues par des dimensions affectives-évaluatives. Les exigences se différencient en fonction du passe environnemental (expérience, place identity) et du projet, selon des axes qui rappellent les rapports postmodernes à l'environnement.

  • Titre traduit

    Environmental attributes, psychological dimensions and relations to environment - the cases of dwelling and of the university


  • Résumé

    The study finds out, in a transactional approach, the structure of environmental attributes and of psychological dimensions underlying the relations between the human being and his environment in two cases : the dwelling and the university. The comparative approach is then used so as to put in obviousness some general aspects of these reports. The study shows, according to a systemic approach, that reports of the person to a given environment are modulated and can be interpreted only in their larger context, in the occurrence in an urban or social one. The active role of the individual emerges through the transactional "selective" type model where environmental relationships are oriented to a goal and are undertended by affective-evaluating dimensions. Demands differentiate in function of the environmental past (experience, place identity) and the project, according to axes that remind postmodern relations to the environment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (VI-554 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 435-453

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.