Etude des autocorrections non induites chez l’enfant de 8-9 ans : approche de la régulation de la communication verbale

par Christiane Varenne

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Janine Beaudichon.

Soutenue en 1996

à Paris 5 .


  • Résumé

    La thèse a pour objet l'étude de l'organisation de la régulation intrapersonnelle au cours de la transmission de messages à propos de référents complexes organisés, ainsi que l'apport de sens véhiculé par les autocorrections, retenues comme les indices de la régulation. Nous considérons que dans ce type de production, la régulation verbale intrapersonnelle s'inscrit dans un monitorage interne où sont impliquées deux composantes :sociale, cognitive. L'effet de leur activation est approché en introduisant des variations de 4 paramètres contextuels (voir ci-dessous). 64 enfants de 8-9 ans, re��partis en 4 groupes indépendants égaux, ont enregistré deux messages pour un interlocuteur absent. Les autocorrections relevées ont fait l'objet d'analyses qualitative et quantitative et ont été intégrées dans une analyse propositionnelle des messages permettant d'identifier où elles apparaissent de façon privilégiée. Les variations observées dans la production des autocorrections résultent, selon nous, d'une plus grande exigence des enfants vis à vis de la qualité de leurs messages (enjeu plus fort), de conduites visant à compenser l'absence d'indices visuels par des codages assurant le suivi de l'information en cours (référents absents), de tentatives pour améliorer la précision des termes linguistiques et la cohérence des messages (référents plus complexes), d'une réutilisation de l'information préalable pour une régulation concernant soit une organisation globale, soit une gestion plus locale des messages. L'écart dans la production des autocorrections est attribué, pour les deux premiers paramètres, à une activation plus importante de la composante sociale du monitorage entrainant des réélaborations, des révisions des messages; pour les autres paramètres, à une activation plus importante de sa composante cognitive. Les résultats concernant l'apport de sens véhiculé par les autocorrections indiquent que les hésitations sont surtout impliquées dans l'apport d'information nouvelle pour l'élaboration de la référence, que les ruptures interviennent aux trois niveaux de construction des messages : local, phrastique, textuel avec une variabilité inter individuelle importante.


  • Résumé

    The aim of this thesis is to study the organization of self-regulation during the transmission of messages implying complex and organized referents. It is also concerned with the contribution of the meaning conveyed by the self-repairs identified as clues of regulation. We think that in this kind of production, verbal self-regulation, fits in an internal monitoring whereby two components are involved : the social and the cognitive one. The result of their activation is studied by varying four contextual parameters (see below). 64 children aged 8 to 9 years were divided into four equal and separate groups. They recorded two messages on their own for an absent peer. Both a qualitative and quantitative analysis was undertaken on the self-repairs that were found. They were meticulously examined within a propositional analysis of the messages in order to identify their specific occurrence in the text. According to us, the variations found in the production of the self-repairs are the consequences of - a greater demand from the children on their messages when the stake is stronger - utterances aimed at compensating the absence of visual clues by recoding the information locally to allow verbal fluidity when referents are absent - attempts to improve the linguistic terms ' accuracy and messages consistency when referents are more complex - another use of the preliminary information for a regulation dealing with either a global organization or a more local structuring of messages. The difference in the self-repairs ' production for the first two parameters is due to a greater impact of the monitoring's social component inducting new elaborations and allowing reviews of messages. As for the last two parameters, this difference involves a greater impact of its cognitive component. The results concerned with the contribution of the meaning conveyed by the self-repairs show that hesitations especially occur in the new given information to elaborate the reference. They also underline that the 'ruptures' operate at three levels of the messages ‘ construction : at a word - sentence - and text level, with an interindividual variability.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4821
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.