Traitement endovasculaire des maladies aortiques par endoprothèses : mise au point d emodèles expérimentaux et développement d'un prototype d'endoprothèse

par Franck Boudghene Stambouli

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Jean-Baptiste Michel.

Soutenue en 1996

à Paris 5 .


  • Résumé

    Ces travaux expérimentaux ont cherché à développer simultanément et en parallèle deux axes de travail. La mise au point de modèles de maladies aortiques nous a servi à évaluer l'apport de ces endoprothèses dans les principales situations cliniques, et l'évaluation de différents prototypes d'endoprothèses nous a permis de développer plus précisément notre propre endoprothèse. 1) Nous avons étudié l'apport des endoprothèses dans différents modèles expérimentaux de maladies aortiques : dissection aorte thoracique, fistule aorto-cave, rupture d'anévrysme aortique. 2) Nous avons aussi mis au point une endoprothèse vasculaire étanche en collaboration avec l' ENSAM. Cet implant a fait l'objet d'un dépôt de brevet (WO 95-09584), et a été testé sur l'animal. Tous les modèles et toutes les endoprothèses ont été mis au point pour les besoins de l'étude, sauf le modèle de dissection aortique, et l'endoprothèse utilisée dans les fistules aorto-caves. Dans l'étude sur les anévrysmes aortiques, le modèle a été obtenu par perfusion d'élastase dans un segment d'aorte isolé. Le prototype d'endoprothèse mis au point en cousant un stent de Palmaz à chaque extrémité d'un tube de Dacron, a permis d'exclure le sac anévrysmal qui s'est rétracté sur l'endoprothèse, tout en conservant la perméabilité aortique. Nous avons ainsi montré la faisabilité du traitement des AAA à l'aide d'endoprothèses introduites par voie fémorale. Dans l'étude sur les dissections aortiques, le modèle a été obtenu selon la technique décrite par Blanton. Le prototype d'endoprothèse obtenu en recouvrant de Dacron un stent de Strecker préserti sur un ballon d'angioplastie, a simplement permis d'obturer l'orifice d'entrée de la dissection, mais n'a pas permis de réduire le faux-chenal. Mais ce travail a montré que la compression du faux-chenal semblait nécessaire pour traiter les dissections aortiques par endoprothèses. Dans l'étude sur les fistules aorto-caves, nous avons développé un modèle entièrement percutané que nous avons créé et traité sans recourir à la chirurgie. L'endoprothèse utilisée est la première commercialement disponible, et nous avons ainsi montré qu'il était possible de traiter les fistules aorto-caves par voie endovasculaire. Dans l'étude sur les ruptures d'anévrysmes, nous avons créé un modèle de rupture anévrysmale, basé sur le pontage aortique d'un greffon veineux jugulaire. Ce modèle a servi à valider l'endoprothèse aortique développée avec l' ENSAM en montrant que sa mise en place permettait d'exclure l'anévrysme aortique et de prévenir sa rupture. L'ensemble de ces travaux nous a permis d'apprendre à maîtriser des matériels et manœuvres endovasculaires complexes dans des situations parfois difficiles.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XVIII-159p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 811
  • Bibliothèque : Académie nationale de médecine (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 101201
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.