Les spectacles de l'Afrique romaine : une culture officielle municipale sous l'Empire romain

par Christophe Hugoniot

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Pierre Martin.

Soutenue en 1996

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce travail traite de la place des spectacles dans la vie municipale de l’Afrique sous l'empire romain. Les sources principales en sont les vestiges archéologiques des édifices, les inscriptions, les textes juridiques et littéraires, mais aussi les mosaïques et les reliefs. L'ensemble est axe sur trois problèmes : la romanisation culturelle de l’Afrique du nord antique, sa continuité au IVe siècle et les conflits que son succès provoqua avec le christianisme. Les résultats de cette recherche montrent la réussite d'une culture publique de la vie municipale, dont la diffusion en Afrique fut étroitement liée à celle de la citoyenneté romaine. La crise du IIIe siècle n'en affecta pas les mécanismes : aucun obstacle, financier, moral ou religieux, ne put en entraver le fonctionnement dans l'empire chrétien au IVe siècle, et de nombreux documents soulèvent le problème de sa survie dans le royaume vandale, mais aussi les autres royaumes barbares.

  • Titre traduit

    The municipal life and public festivals of Roman North Africa


  • Résumé

    This study addresses the subject of public life in roman North Africa. The principal sources are archeological remains, especially historical inscriptions, public records, literary works, as well as mosaics and reliefs. A few problems are here dealt with: the Romanization of North Africa culture and its continuation into late antiquity and also the conflict with Christianity that resulted from this wave of acculturalization. This study illustrates the successful diffusion of roman culture in North Africa, though this adaptation was directly related to the diffusion of roman citizenship. The crisis which rocked Rome during the 3rd century did not have a great effect upon this established system of funding and presenting such public spectacles, which remained throughout the christianized empire and there is even evidence which suggests that such festivals continued in those provinces overrun by the invading barbarians, such as the vandals in North Africa.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par ANRT à Lille

Les spectacles de l'Afrique romaine : une culture officielle municipale sous l'empire romain


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?