La maison horizon

par Robert Dulau

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Robert Pitte.

Soutenue en 1996

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La "maison horizon" invite a un itineraire au sein d'une maison tamoule a cour interieure traditionnelle dans le sud de l'inde (territoire de pondichery et etat du tamil nadu) situee en site urbain et actuellement en voie de disparition. L'etude comporte une description du bati (typologie et parties constituantes), une approche des limites, espaces et franchissements propres a cette maison et une tentative pour cerner les rites, intentions et requetes que les membres de la maisonnee y celebrent. L'analyse de deux habitats traditionnels mais transformes et en voie de "modernisation" a pondichery vient clore cette etude de l'apprehension par les tamouls eux-memes de leur espace, tant sur le plan de la conception des limites que sur celui des rites domestiques qui s'y attachent. Parallelement a cette approche, l'etude comporte quatre glossaires des termes tamouls specifiques a quatre champs lexicaux: habiter, occuper, traverser et celebrer, glossaires qui ponctuent chacune des parties de la these. La conclusion pose les questions liees a la conservation de cet habitat en tant que temoignage culturel et identitaire; elle s'interroge egalement sur la possibilite d'integrer materiaux et formes traditionnels aux necessites de la vie urbaine contemporaine.

  • Titre traduit

    The encompassed house


  • Résumé

    The encompassed house leads to a tamul house with its traditional yard as seen in southern india (pondicherry area and the state of tamil nadu) and sited in urban surroundings where it is slowly disappearing. The research aims at describing the framework, its characters and constitutive parts, at outlining the inward and outward limits proper to this house. It also attempts at defining the rituals, intentions and requests performed by the inmates. Each part of the thesis ends with a glossary of tamul words specific to four semantic fields: to live, to occupy, to cross, to celebrate. The analysis of two traditional houses in pondicherry, which have been altered and progressively "modernized", is meant to show how the tamul people apprehend space, establish boundaries within which domestic rituals are performed. The conclusion deals with the questions related to the conservation of these houses as evidence of a culture and of an identity. It examines to what extent traditional materials and designs can meet the claims of urban life today.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3665

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5385
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 14426
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 1024
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.