Carl Einstein (1885-1940) : itinéraires d'une pensée moderne

par Liliane Meffre

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Jean-Marie Valentin.

Soutenue en 1996

à Paris 4 .


  • Résumé

    Carl Einstein (1885-1940) fut un médiateur culturel exemplaire entre la France, sa patrie d'élection et l’Allemagne, son pays d'origine. Poète, écrivain, essayiste, théoricien de l'art et intellectuel engage dans les luttes de son temps, il fut représentant et interprète des avant-gardes du début du XXe siècle et fit œuvre de pionnier dans divers domaines. Le présent ouvrage entend reconstituer, sur la base d'un travail de documentation et de recherche de matériaux inédits, les multiples itinéraires qu'emprunta la pensée de Carl Einstein pour explorer et enrichir de nombreux champs du savoir humain. Avec son œuvre de jeunesse Bébuquin ou Les dilettantes du miracle, publiée en 1912 mais écrite en 1906-1909, Einstein posa les jalons d'une écriture moderne qui influença aussi bien ses contemporains G. Benn, R. Hausmann, les dadaïstes que les plus jeunes générations. Découvreur de l'art africain qu'il fut le premier à analyser et à valoriser dans La Sculpture nègre (1915), il leva les barrières entre histoire de l'art et ethnologie, établissant des ponts entre les deux disciplines et jetant "l'œil de l'ethnographe" sur l'art moderne. Dans son ouvrage fondamental l'art du XXe siècle (1926, 1928, 1931), il dressa de l'art vivant une somme aussi précoce que définitive, s'inscrivant ainsi comme un des plus grands théoriciens de l'art moderne dans la lignée de la "kunstwissenschaft" germanique. Par maintes contributions aux revues de son temps, et en particulier par sa pièce de théâtre La Mauvaise nouvelle, il exerça une critique socio-culturelle acerbe de la république de Weimar. Son action politique au sein du mouvement Spartacus en 1919 puis aux côtés des anarcho-syndicalistes pendant la Guerre d’Espagne (1936-1939), témoigne de son inlassable engagement d'intellectuel dans la recherche d'une adéquation entre idées et réalité, pour lui entre existence et art, art qui voulait transformer l'homme et le monde.

  • Titre traduit

    Carl Einstein (1885-1940) : the routes of a modern mind


  • Résumé

    Carl Einstein was a model cultural mediator between France, the country of his choice, and Germany, the country of his birth. He was a poet, writer, essayist, theorist of art and an intellectual who took part in the struggles of his time, who both heralded and interpreted the avant-gardes of the beginning of the 20th century and acted as a pioneer in different fields of action. This work intends to reconstruct the manifold routes followed by Carl Einstein’s thought in order to explore and enrich numerous scopes of the human knowledge. In Bébuquin or The dilettantes of wonder published in 1912 but written in 1906-1909, Einstein lay the path for a more modern form of writing which influenced such of his contemporaries as G. Benn, R. Hausmann and the Dadaists as well as later generations of writers. As the discoverer of African art which he was the first to analyze and value in Negrosculpture (1915) he removed the barriers then existing between history of art and ethnology. In his fundamental work art in the 20th century (1926, 1928, 1931), he drew of the living art of his time an early as well as final sum which was to reveal him as one of the greatest theorists of modern art and therefore making him part of the Germanic tradition of "kunstwissenschaft". He vehemently criticized the Weimar republic on the social and cultural plans in his contributions to reviews as well as in his play Bad tidings. His political action within the Spartacus league (1919) and on the side of CNT-FAI during the Spanish civil war (1936-39), witnesses to his unflagging intellectual commitment to the quest for an adequation between ideas and reality, for him between existence and art, an art which meant to transform man and the world.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Presses de l'Université de Paris-Sorbonne à Paris

Carl Einstein, 1885-1940 : itinéraires d'une pensée moderne


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3673

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5412
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 15592
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Presses de l'Université de Paris-Sorbonne à Paris

Informations

  • Sous le titre : Carl Einstein, 1885-1940 : itinéraires d'une pensée moderne
  • Dans la collection : Monde germanique
  • Détails : 1 vol. (343 p.-VIII p. de pl.)
  • ISBN : 2-84050-229-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 315-331. Notes bibliogr.. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.