L'univers de l'eau dans l'oeuvre romanesque de Georges Simenon

par Patricia Laurent-Schmeltz

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Pierre Brunel.

Soutenue en 1997

à Paris 4 .


  • Résumé

    Georges Simenon a toujours vécu dans l'intimité de l'eau. Imprégné, pendant son enfance et son adolescence, par les ondées de la Campine, il a navigué, ensuite, sur les océans, les canaux et les rivières et établi ses domiciles successifs en bordure des lacs ou sur les rives de la mer. Il n'a pu ainsi échapper à l'obsession de l'élément hydrique qui imprègne toute sa production littéraire, quels que soient la nature des eaux et leur état, qu'elles descendent des cintres de l'en-haut ou soient assignées à résidence sur les socles de l'en-bas, qu'elles soient pures ou mêlées aux autres éléments, air, terre, feu, nuit, ou encore à d'autres substances. Par là-même, ce milieu aquatique informel apparait fréquemment comme le sujet central des intrigues et l'œuvre comme une véritable saga de l'eau qui, sous ses aspects subliminaux, va jusqu'à s'infiltrer dans l'inconscient du lecteur. La symbolique de l'élément s'exprime, dès lors, à travers ses trois antinomies, de l'opacité et de la transparence, de la souillure et de la pureté, de la mort et de la vie. Mais, par réciprocité, servis si généreusement par la fiction, les flux apportent à cette dernière décors et jeux scéniques. Ignorant, au demeurant, les particularités spatio-temporelles, l'eau a permis à l'écrivain d'appréhender "l'homme nu", hors le conditionnement que supposent l'enracinement dans un terroir et l'appartenance à un siècle riche en bouleversements de tous ordres.


  • Résumé

    Georges Simenon always lived near the water. During his childhood and his adolescence, he was really soaked up the heavy showers of the Campine. Then, he sailed all over the world, on the seas, the channels and the rivers. He successively settled his residences lakeside and seaside. So, he was completely obsessed by the hydrous element which impregnates his literary output, whatever the nature and the aspects of the waters, whether they go down from the sky or stay on the ground, whether they are pure or mixed with the others elements, air, earth, fire, night or others substances. The principal subject of the intrigues seems to be very often this aquatic environment and consequently the works of Simenon look like a real saga of water with its subliminal aspects. The three oppositions, opacity and transparency, stain and purity, death and life, that's all the symbolic of this element. Flows are used for settings and shows in the fictions. Water knows nothing whatever about the singularities of space and time and that's the reason why the author succeeds in catching the "naked man", without every geographical and historical conditioning.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 1034 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 826 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3722

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5505
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.