La vertu des passions : esthetique et morale de la tragedie lyrique (1673-1733)

par CAMILLE GUYON LECOQ

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean Dagen.

Soutenue en 1996

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these reintegre la tragedie lyrique dans le cours de l'histoire des idees pour etudier l'apparition d'une morale "moderne" qui conteste le primat de l'heroisme et des valeurs sociales mondaines et qui fonde sur la sensibilite nature l'idee d'une vertu privee. S'appuyant sur les debats d'idees de la querelle des anciens et des modernes, l'etude fait l'hypothese que, prenant la tragedie lyrique pour champ d'experience, les modernes etendirent aux lois qui regissent le beau leurs reflexions sur la stabilite ou l'instabilite des lois de la nature, et tacherent de penser la solidarite des le modele de la solidarite des sciences. La tragedie lyrique, genre mixte et art d'execution, entraine un changement de point de vue qui conduit a disjoindre le jugement moral et le jugement esthetique. Elle naturalise le surnaturel et, en substituant au probleme du mal la representation du malheur d'individus moyens, sensibles, agites de passions douces, promeut une esthetique du touchant mise au service d'une morale tendre, visible dans la litterature posterieure. La naissance d'une nouvelle societe a rendu possible la naissance d'un genre esthetiquement nouveau ; inversement les formes esthetiques propres a ce genre ont rendu visibles les lineaments de cette morale moderne. Assurant la promotion des valeurs feminines quand la societe promeut les femmes a des valeurs universalistes, la tragedie lyrique, reputee artificielle et verbeuse, donne le primat a une nouvelle version de la verite, du naturel et du simple. Les valeurs classiques epurees se trouvent reellement assumees : en donnant la parole a la verite du coeur qui dit l'etat de l'ame p qu'elle ne decrit les actions de l'etre, la tragedie lyrique fait sentir l'ideal d'un sublime simple, moins admirable qu touchant.


  • Résumé

    This thesis re-places lyrical tragedy within the framework of the history of ideas in order to study the arrival of a "modern" concept of morality which challenges the primacy of heroism and the values of the upper echelons of society, and which bases the idea of individual virtue on natural sensibility, with particular reference to the battle between th ancients and the moderns, this study posits the hypothesis that the moders, using the lyrical tragedy as their testing ground, applied to the laws governing the "beautiful" their ideas on the stability or instability of the laws of nature, and attempted to rethink the solidarity of the arts after the model of the solidarity of the sciences. Lyrical tragedy,a composite genre as well as being a performing art, brings about a change of viewpoint leading to a division between moral and aesthetic judgement. It naturalizes the supernatural and, by substituing the problem of evil by the representation of the misfortunes of ordinary sensitive individuals moved by gentle passions, it advances the aesthetics of what is touching, thus promoting a morality of tenderness which may be seen in subsequent literature. The birth of a new society engendered the birth of a aesthetically new genre : conversely, the aesthetic forms peculiar to the genre made the lineaments of this modern morality cleater. Bringing to the forefront feminine values when society promotes women to universalist values, lyrical tragedy, often criticized as being artificial and verbose, highlights a new versio what is true, natural and simple. Pure classical values are fully assumed: by giving voice to the heart's truth which expresses the state of the soul, more than it describes the actions of the individual, lyrical tragedy evokes the ideal simple sublime which is more touching than admirable.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par H. Champion à Paris

La vertu des passions : l'esthétique et la morale au miroir de la tragédie lyrique (1673-1733)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3619
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : La vertu des passions : l'esthétique et la morale au miroir de la tragédie lyrique (1673-1733)
  • Dans la collection : Moralia , 8
  • Détails : 1 vol. (1122 p.)
  • ISBN : 2-7453-0541-7
  • Annexes : Bibliogr. p. 1035-1095. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.