Le temps dans les romans de george eliot

par MARIELLE SEICHEPINE

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de JUMEAU.

Soutenue en 1996

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Je me propose, en me fondant sur les theories du philosophe paul ricoeur, d'apporter un eclairage general sur l'aspect temporel de l'oeuvre eliotienne. En fait, la romanciere souscrit aux nouvelles conceptions philosophiques du debut du di neuvieme siecle, qui se caracterisent par un dynamisme mesure, et qui reposent sur la notion de continuite et de developpement progressif. Le temps, parfois mythique et statique, revet generalement un caractere organique, illustrant que paul ricoeur nomme la "repetition du meme" a travers l'evocation de l'histoire naturelle, mais aussi "historique" pa prise de conscience de l'importance de l'heritage. Au plan individuel, le temps est synonyme de nostalgie, et d'evolutio regeneration par la souffrance. En fait, george eliot retourne constamment au passe (nostos), et privilegie la notion de mais elle tente aussi d'accelerer le temps, en appelant de ses voeux le progres social, economique, politique et scienti en realite, elle souhaite surtout decrire la vie quotidienne de ses contemporains. En ce qui concerne les personnages eliotiens, certains souffrent du decalage entre temps prive et public ou "monumental", d'autres jouissent du moment present et ou se tournent vers l'avenir, d'autres encore privilegient le passe (liens biologiques, sociaux organiques, s l'oeuvre montre egalement que l'homme est soumis au temps (aux "recurrences du temps cosmique") ou tente de le transcender en produisant une oeuvre, ou en faisant beneficier la communaute de ses visions. Quant a la temporalite narrative, elle s'inscrit dans une certaine mesure dans la tradition, car histoire et recit se developpent parallelement devient dynamique lorsque le narrateur a recours aux discordances anachroniques et anisochroniques entre "le temps raconte" et "le temps du raconter". Ainsi, le lecteur, appele a s'interroger sur le concept de temporalite, annonce deja le lecteur du vingtieme siecle.


  • Résumé

    My aim is to study time in all george eliot's novels. The novelist actually appropriated the organicist philosophy based on continuity and progressive development. Time in her work is sometimes mythical and static, but is generally organic natural history) and it is also what the philosopher paul ricoeur would call "historic" (man gets aware of the importanc heritage). For the individual, time is synonymous with nostalgia as well as evolution or regeneration through suffering george eliot both clings to tradition and wishes for social, economic, political and scientific progress, but she is mai interested in her fellowmen's everyday life. As regards her characters, some of them suffer from the gap between private public time, others enjoy the present and prepare the future, others still are faithful to the past (through biological, and social ties). Man is submitted to cosmic time, but he also attempts to transcend it through creation and visions. La not least george eliot challenges the conventions of temporal continuity in fiction. The reader therefore has to cope wi more dynamic narrative structure, and in doing so he anticipates the twentieth-century reader.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site des Cerclades.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B TSH 000 611
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3645
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.