"Matebeh", quête d'harmonie cosmique et évangélisation chez les Birrwas : le témoignage de la culture Birrwa de la Sierra Leone - Afrique de l'Ouest - et problématique de l'inculturation

par Antonio Senno

Thèse de doctorat en Sciences des religions

Sous la direction de Bernard Ugeux, Michel Meslin et de Claude Rivière.

Soutenue en 1996

à Paris 4 , en partenariat avec Institut catholique de Paris. Faculté de théologie et de sciences religieuses (autre partenaire) .


  • Résumé

    La culture d'un peuple constitue l'expression la plus fidele de sa facon de penser, de s'organiser et de vivre. En fait, l'evangelisation perd beaucoup de sa force, si elle ne prend pas en consideration la culture du peuple auquel elle s'adresse. Pour ce qui concerne les birrwas, groupe ethnique de la sierra leone (afrique de l'ouest), la culture orale (profane et sacree) vise a eduquer les jeunes a chercher le "matebeh" ou harmonie tribale, cosmique et religieuse. Malheureusement, la "quete du matebeh" birrwa est tournee vers le passe ancestral et mythique, plutot que vers le temps present et futur. Etant tournes vers le passe, les birrwas aiment leurs mythes, les rites initiatiques et les celebrations sacrees. Or, la "quete du matebeh" ainsi concue, risque de devenir "un mythe vaporeux", qui oblige les birrwas a vivre "sous tutelle" sociale, economique et religieuse. Cela ne veut pas dire que la culture birrwa soit mauvaise. Les evangelisateurs ne sont pas envoyes en pays birrwa pour faire "tabula rasa" de la culture du "matebeh". Au contraire, l'evangelisateur doit se convaincre qu'elle constitue une "praeparatio evangelica" a l'annonce du message de jesus-christ, "in quo omnia constant".

  • Titre traduit

    "Matebeh", quest for cosmic harmony and evangelization among the Birrwas : the witnessing of Birrwa culture in Sierra Leone - West Africa - and the problematic of inculturation


  • Résumé

    Any people's culture is a faithful expression of its way of thinking, organizing itself and living. Hence, evangelization loses its force if it does not take into consideration the culture of the people concerned. As regards the birrwas of sierra leone (west africa) the oral culture (profane and sacred) is designed to guide the "meti" (=man) in his search for "matebeh" or tribal, cosmic and religious harmony. Unfortunately, the birrwas' "search for matebeh" is turned towards the ancestral, ritual and mythical past. Consequently, their "search for matebeh" runs the risk of becoming "a hazy myth" which forces the birrwas to live "under outside economic, and religious protection". That does not mean that the birrwa religious culture is bad, or that the evangelizers sent to birrwa territory have to make a "tabula rasa" of it. On the contrary, it constitutes a "praeparatio evangelica" for christ's gospel "in quo omnia constant".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury.
  • Annexes : Bibliogr. vol. 2, ff. (470-485).

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 200 SEN mat T.1
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 200 SEN mat T.2
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3545
  • Bibliothèque : Institut catholique de Paris. Bibliothèque de Fels.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4977
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.