Nikolaj rajnov ou la quete d'une impossible synthese. (le modernisme bulgare a l'aube du xxe siecle)

par ISABELLE VRINAT

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation comparées

Sous la direction de Michel Cadot.

Soutenue en 1996

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les debuts symbolistes et modernistes du prosateur et peintre bulgare nikolaj rajnov (1889-1954) temoignent des multiples contradictions dont est empreinte la culture bulgare a l'aube du xxe siecle : un drame s'y joue, celui d'une exaltation idealiste qui se voit peu a peu forcee de se renoncer elle-meme et opte en definitive pour une ecriture diametralement opposee aux toutes premieres ambitions poetiques formelles de l'ecrivain.


  • Résumé

    The modernistic and symbolistic beginnings of the bulgarian prose writer and painter nikolaj rajnov (1889-1954) demonstrate the multiple contradictions with which the bulgarian culture is beset in the beginning of the xxth century : a drama is enacted, that of an idealistic exaltuation progressively forced to deny itself and opt for a style of writing diametrically opposed to the first formal and poetic ambitions of the writer.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.