Atelier d'écriture, écriture créative et productions d'écrits dans une formation d'enseignements de FLE

par Claire-Lise Dautry

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Louis Porcher.

Soutenue en 1996

à Paris 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif de cette recherche est de definir les trois termes du titre les uns par rapport aux autres, et de determiner la specificite de l'atelier d'ecriture dans une formation d'enseignants de francais langue etrangere. Plus largement, il s'agit, a travers cette etude de cas, de s'interroger sur la didactique de l'ecrit dans un cursus professionnel qui rassemble des stagiaires francophones et non francophones d'origine. En quoi et comment l'atelier d'ecriture transforme-t-il le rapport a la langue de futurs enseignants? comment s'articulent les deux visees definies dans le groupe : explorer sa propre creativite, acquerir des techniques pour faire ecrire? les quatre parties s'organisent en : presentation et analyse du cadre general, atelier d'ecriture : etude de cas, referents theoriques : les savoir-ecrire, choix formatifs. La premiere traite des approches de l'ecrit dans le cadre du professorat de l'alliance francaise-ecole de paris et aborde l'ecrit dans sa double definition d'objet et d'outil d'apprentissage. La deuxieme partie decrit le phenomene general des ateliers et presente le fonctionnement specifique (ouverture, temps d'ecriture, retours, reecriture) mis en place dans ce cadre precis, defini comme lieu de conceptualisation. Les references theoriques sont presentees dans la troisieme partie, a l'appui de cette experience, en particulier en interrogeant la problematique ecrivain ecrivant, les outils transferables et les pratiques de lecture. Elle approche aussi la question du desir d'ecriture. Enfin, la derniere partie traite du role complexe et central de l'evaluation. Le savoir-evaluer" amene a analyser la posture de l'animateur de l'atelier, les competences qu'il possede et celles qu'il voudrait rendre communes. La these retenue est que l'atelier d'ecriture, en tant que mise en jeu d'un processus fonde sur l'aller-retour entre le dedans et le dehors, et dans lequel le concept de mediation (de l'autre, du groupe, du texte, de la bibliotheque) est determinant, fonctionne comme un lieu exemplaire de formation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 343 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5024
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.