Affects et langage : Repetition et changement dans le discours d'un enfant pre-psychotique

par Emmanuelle Mathiot

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Laurent Danon-Boileau.

Soutenue en 1996

à Paris 3 .


  • Résumé

    A partir d'un corpus oral recueilli auprès d'un enfant de 7 ans souffrant de troubles psychopathologiques, sont étudiés plusieurs aspects de la relation entre langage et fonctionnement psychique chez le sujet parlant. Le discours de cet enfant est analysé dans l'interaction dialogique avec un adulte rééducateur (orthophoniste), tout d'abord dans une perspective globale de ce que peut être un langage pathologique : ce qui prime dans le corpus considéré, à savoir l'impression d'un langage vide, d'une difficulté de cet enfant à articuler ses énoncés à ceux de l'interlocuteur, est mis en relation avec un fonctionnement de type écholalique ou à l'inverse en rupture par rapport à la situation de dialogue. Est egalement considéré le lien entre le discours de l'enfant et l’activité de jeu de rôles, qui agit comme catalyseur dans la mesure où elle permet une distanciation entre les affects et les représentations. Quelques-unes des séances enregistrées sont commentées de façon exhaustive, pour illustrer la façon dont cet enfant se positionne dans l'interlocution, mais aussi pour rendre compte du cheminement de la réflexion. Un troisième volet de l'analyse est consacré à quelques marqueurs de l'interaction (négation, marques de personne) et aux opérations qu'ils supposent.

  • Titre traduit

    Affects and language : a study of repetition and change in the speech of a pre-psychotic child


  • Résumé

    Aspects of the relationships between language and the psyche of the speaker are considered with regard to an oral corpus collected while working with a 7-year-old boy suffering from psychotic disorders. This child's utterances in dialogues with a speech therapist are analysed and commented upon. The impression that his language is "empty" and the difficulties concerning his ability to relate his own speech to his addressee's are studied in respect to echolalia as well as to sentences that create breaches in the continuity of dialogue. Playing roles seems to have been one of the main catalysts of speech in this case, insofar as it sets a distance between affects and mental representations. Long passages from the corpus are discussed to illustrate the way the child gets involved into interpersonal communication ; they also serve to show how the data were dealt with. The third part of the study focuses on some markers of interaction, such as negation and personal pronouns, as well as on the operations underlying these items.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (775 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.507-519

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national supérieur du professorat et de l'éducation Académie de Lille Haut de France (Villeneuve d'Ascq). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : R3846

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996PA030159
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.