Approche métaopérationnelle de la cohésion discursive : les connecteurs interphrastiques en anglais, en arabe et en français : étude contrastive et problèmes de traduction

par Abdelhamid Nfissi

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Henri Adamczewski.

Soutenue en 1996

à Paris 3 .


  • Résumé

    Cette these se divise en deux parties. La premiere partie examine les connecteurs de concordance and, moreover, furthermore, besides, et in addition. La deuxieme examine les connecteurs de discordance : but, though, although, however, still, yet, nonetheless, nevertheless, in spite of et despite. Dans chaque partie, nous avons mis au jour le processus de mise en discours de ces connecteurs en essayant d'explorer leur role semantique, grammatical et discrusif. L'exploration de ces roles nous a permis de detecter le mecanisme profond qui regit la structure de chaque connecteur, car chaque emploi d'un connecteur en surface revele un travail important de la part de l'enonciateur. C'est pour cette raison que nous pensons que les etiquettes comme l'addition et la concession sont incapables de nous renseigner sur la mise en discours de ces connecteurs etudies dans cette these. Quant a la cohesion discursive, les connecteurs interphrastiques sont parmi les moyens qui assurent cette cohesion. Ils tissent la logique interne qui regit le discours et materialisent en surface la relation entre les enonces lies en assurant une fonction a la fois cohesive et connective. La place qu'ils occupent dans l'enonce, leur portee et leur statut sont d'autant de signaux qui nous confirment que les connecteurs jouent un role cohesif remarquable. Dans le cadre de la contrastivite, les homologues de ces connecteurs en francais et en arabe ont egalement ete examines ainsi que les problemes de traduction poses par ces connecteurs vers ces deux langues. Le but de cette contrastivite est de d'argumenter qu'une langue peut l'analyse linguistique.

  • Titre traduit

    Metaoperational approach of discursive cohesion : intersentential connectives in english, arabic and french : a contrastive study and problems of translation


  • Résumé

    This thesis is devided into two parts. The first part deals with congruous connectives: and, moroever, furthermore, besides, in addition. The second part deals with incongruous connectives: but, though, although, however, still, yet, nonetheless, nevertheless, in spite of and despite. In each part, we have discussed the deep functioning of theses connectives, exploring their semantic, grammatical and discursive role. The exploration of theses roles helps us to detect the abstract mechanism underpinning the structuring of each connective, because the use of every connective on the surface chain is the result of an abstract work from the speaker. That's why we believe that terms such as addition and concession cannot shed lights on the functioning of these connectives. Intersentential connectives play a connective and cohesive role. Their place on the surface chain, their scope and their grammatical status confirm this cohesive role. The translation of these connectives into arabic and french has been examined. The aim of this contrastive study is to demonstrate that, in linguistic analysis, a language can shed lights on the functioning of another one.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 428 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5181
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.