Filles, prostituées et courtisanes dans l'oeuvre de Guy de Maupassant : représentation de l'amour vénal

par Noëlle Benhamou

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Philippe Hamon.

Le président du jury était Pierre-Louis Rey.

Les rapporteurs étaient Colette Becker, René-Pierre Colin.


  • Résumé

    Au XIXe siècle, la prostituée est partout. Elle a envahi les romans de Daudet, Flaubert, Goncourt, Huysmans et Zola. Dans l'œuvre complète de Maupassant - contes, nouvelles, romans, pièces de théâtre, poèmes, chroniques, récits de voyage -, les filles sont les personnages féminins les plus représentes. Maupassant a abordé le thème de la prostitution, sujet réaliste, la fille étant un phénomène littéraire. Les prostituées de Maupassant, agents d'un monde renversé ou les valeurs sont bouleversées, ont de grandes vertus - bonnes mères, pieuses et patriotes -, tandis que les bourgeoises les imitent et se livrent à la prostitution clandestine, conjugale ou familiale. La représentation du monde marginal des filles publiques sert surtout de repoussoir pour ridiculiser les bourgeois. La prostitution n'est plus limitée aux bas-fonds mais atteint tous les milieux. J'ai dégagé les grands traits de l'imaginaire maupassanien pour faire apparaitre la relation de Maupassant à la femme - était-il vraiment misogyne ? - et la signification profonde du personnage de la prostituée dans l'univers fantasmatique de l'auteur, en prenant appui sur la critique psychanalytique, Freud ayant été un lecteur de Maupassant. Les filles sont des créatures étranges, énigmatiques, sortes de miroirs vivants de l'homme et donc dangereuses et mortifères. Deux types de prostituées dominent les écrits maupassantiens : la blonde Venus rustique, fille de l'eau, inscrite dans le paysage, et la brune orientale, femme-animal et descendante de lilith. Personnage ambivalent et ambigu, la fille est le reflet des angoisses fin de siècle et des fantasmes de son créateur.

  • Titre traduit

    Prostitutes, whores and courtesans in the complete work of guy de maupassant : Representation of venal love


  • Résumé

    In the 19th century, the prostitute is everywhere. She has invaded the fiction of Daudet, Flaubert, Goncourt, Huysmans and Zola. In the complete work of Maupassant - tales, short stories, novels, plays, poems, chronicles and travels' narratives -, whores are the most represented feminine characters. Maupassant has approached the topic of prostitution, realist subject, the whore being a literary phenomenon. Maupassant's prostitutes, agents of a reversed world where values are upside down, have great virtues - good mothers, pious and patriotic women -, whereas bourgeois copy them and give way to illicit prostitution, conjugal or in family. The representation of the prostitutes fringing world serves especially as a foil to ridicule commoners. Prostitution is no longer limited to the dregs of society but reaches all the social spheres. I have drawn the main outlines of the maupassantian imaginary in order to make appear Maupassant's relation to woman - was he really a misogynist ? - and the deep meaning of the prostitute's character in the writer's phantasmatic world, leaning on the psychoanalytical criticism - Freud was a reader of Maupassant's work. The whores are strange and enigmatic creatures, sorts of living mirrors of the man and therefore dangerous and death carriers. Two types of prostitutes dominate the maupassantian writings : the blond rustic Venus, girl of water, engraved in the landscape, and the dark oriental woman, woman-animal and descendant of lilith. Ambivalent and ambiguous character, the whore is the image of the decadent anguishes and the phantasms of his creator.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (531 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4888

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.