La phrase relative en kurde central : étude syntaxique

par Sergio Bassols Codina

Thèse de doctorat en I.O.A.N.

Sous la direction de Pierre Lecoq.

Soutenue en 1995

à Paris 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail propose une etude synchronique de la relative en kurde central ou sorani, dialecte majoritaire des kurdes d'irak et d'iran. Cette etude est basee sur un corpus de textes ecrits qui, a l'exception d'un recueil de contes populaires provenant de la region d'erbil (kurdistan d'irak), relevent essentiellement de la langue litteraire, telle qu'elle est actuellement en usage chez les kurdes d'irak et d'iran. Les divergences entre les differents parlers relevant du kurde central ont ete etudiees a la lumiere des formes particulieres qui apparaissent dans les textes utilises, sans que l'on y ait apprecie toutefois de differences notables quant a la relative. Dans l'analyse de la relative, l'aspect syntaxique a ete largement privilegie. Pourtant, l'aspect semantique n'a pas ete neglige, surtout lorsqu'il s'est revele pertinent sur un plan morpho-syntaxique. Le travail est divise en six parties principales : 1) considerations generales sur la relative; 2) l'antecedent : nature et determination de l'antecedent, le demonstratif comme antecedent; 3) structure de la phrase relative : place de la relative, les relateurs, les resomptifs, structure de s relatives indefinies; 4) types de relatives : relatives descriptives et relatives restrictives, relatives circonstancielles; 5) relatives complexes : relatives coordonnees, relatives subordonnees, propositions subordonnees a des relatives; 6) l'emploi du verbe : temps et modes. Une comparaison avec le kurde septentrional ou kurmandji est esquisee dans les conclusions.


  • Résumé

    This work offers a synchronic study of the relative claus in central kurdish or sorani, principal dialect in iraq and iran. This study, excepting one collection of popular tales from the erbil's district (iraqi kurdistan), is based on a corpus of written texts, which come from the literary language, as it is actually used by the kurds in iraq and iran. The divergences between the various speechs which come from central kurdish have been studied using particular forms which appear in the different texts of the corpus. Nevertheless, we didn't find relevant differencies for the relative clause in these different texts. In the analysis of the relative, the syntaxic aspect has been largely priviligied. But, the semantic aspect was not neglected, particulary when it was morpho-syntaxically pertinent. The study includes six principal parts : 1) general considerations about the relative clause; 2) the antecedent : nature and determination of the antecedent, the demonstrative as antecedent; 3) structure of the relative clause: place of the relative clause, particles, pronouns of resumption, structure of indefinite relative clauses; 4) kinds of relative clauses: descriptive and restrictive clauses; circumstantial relative clauses; 5) complex relative clauses : coordinate relative clauses, subordinate relative clauses , clauses subordinated to relative clauses; 6) the use of tenses and modes. A comparison with northern kurdish or kurman dji is sketched out in the conclusions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 321 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisations. Bibliothèque James Darmesteter.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th LP 86
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.