Analyse des microsystemes concernant l'article francais dans un groupe de neerlandophones lors du processus d'apprentissage en milieu institutionnel

par ETIENNE MEUL

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Etienne Piétri.

Soutenue en 1996

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons analyse l'interlangue d'un groupe de neerlandophones lors du processus d'apprentissage du francais en milieu institutionnel et en nous limitant a l'article. Dans les annees 70, on voit apparaitre le concept d'interlangue : avec ce concept le chercheur dispose d'un cadre theorique qui lui permet d'analyser tout le systeme linguistique de l'apprenant. Les chercheurs se placent generalement dans un cadre chomskyen, mais en fait celui-ci est remis en question sous l'action de deux facteurs: les etudes d'interlangue et une critique theorique de l'applicabilite a la linguistique appliquee des principes fondateurs de la cgt. L'opposition entre competence et performance est, pour expliquer l'appropriation, un handicap. Un apprenant n'est en effet pas en mesure de porter des jugements de grammaticalite aux echantillons de l2 auxquels il est expose. S'il le faisait (en s'appuyant sur son interlangue) il refuserait les expressions qui mettraient en cause cette interlangue, donc le developpement de ses connaissances. Nous pensons que le concept de microsysteme rend mieux compte du processus d'apprentissage d'une le. Nous croyons qu'il faut partir de l'idee que les connaissances de l'apprenant s'accumulent et evoluent en un reseau de microsystemes, observables a travers les enonces produits. Nous croyons l'avoir demontre dans notre these.


  • Résumé

    We've analysed the interlanguage of a group of dutch-speaking students during the learning process in school and limited to the french article. The concept of interlanguage appears in the 70: thanks to this concept the researchers dispose of a theoritical framework for analysing the complete linguistic system of second language learners. Most of the researchers place their studies in the choskyen model: however this is questioned in essentially two ways: the studies of interlanguage (and their results) and a theoritical criticism of the applicability to applied linguistics. In fact, the opposition between competence and performance is, to explain the appropriation of a second language, rather a handicap. A second language-learner is not able to make grammatical judgements on his own utterances. If he did (relying on his interlanguage) he'd refuse the expressions that would endanger his interlanguage i. E. The data feeding the development of his knowledge. We think that gentilhomme's model of microsystem is more appropriated te reveal the second language-learning process. In fact, is it not better to see the knowledge of the second language-learners as a network of microsystems, observable through the utterances? we think we've shown this in our thesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.