L'écriture et ses déplacements : fictions de l'imminence dans l'oeuvre d'Anne Brontë, Virginia Woolf et Sylvia Plath

par Mary-Ann Russo

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Henri Quéré.

Soutenue en 1996

à Paris 3 .


  • Résumé

    Le parcours de la tradition romanesque feminine est aussi celui de la femme dans le discours. Au lieu de se refugier dans le "no man's land" d'une ecriture qui se voudrait en dehors de l'ordre symbolique, l'ecriture de trois ecrivains - anne bronte, virginia woolf et sylvia plath - subit les difficultes inherents au langage et ses deploiements, et met en scene des voix de femme et des voies d'ecrivain. Dans les fictions choisies pour cette etude - agnes grey et the tenant of wildfell hall d'anne bronte, the voyage out, to the lighthouse et the years de v. Woolf, et the bell jar ainsi que quelques nouvelles de sylvia plath, les figures de femmes sont analysees dans l'instance narrative ou les actes enonciatifs permettent la creation de nouveaux paradigmes feminins. L'imminence du dire feminin ne se trouve qu'aux bords de l'indicible d'autant plus que, dans le roman, la femme se pare des atours d'un discours ou sa place a toujours ete problematique. L'analyse des romans des trois auteurs fait ressortir que la fiction est "expectiative" chez anne bronte, "performative" chez virginia woolf, et "palliative" chez sylvia plath. A travers une parole qui existe souvent par defaut, une liberte d'expression et une perception feminine du reel s'amorcent et se developpent chez les trois auteurs, ou un devenir est inscrit dans la recherche d'un "plus d'enonciation" possible. Le discours est alors un moyen d'exercer le pouvoir, une facon d'affirmer la voix feminine.

  • Titre traduit

    Writing and its displacements : "fictions of imminence" in the novels of Anne Brontë, Virginia Wool and Sylvia Plath


  • Résumé

    The question of woman's place within discourse is considered through the study of texts by three authors whose works demonstrate the possibility of a female voice emerging from within the difficult arena of patriarchal discourse. In the works chosen - agnes grey and the tenant of widfell hall by anne bronte. The voyage out, to the lighthouse, and the years by virginia woolf and certain short stories along with the bell jar by sylvia plath - narrative structure and thematic developments are analyzed in order to show that writing uses displacement and differal in order to elaborate new feminine paradigms. The possibility for women to become subjective entities lies at the edge of discourse, where meaning is unstable but always imminent. Through the analysis of the authors' exploitation of numerous narrative strategies, fiction is seen as "expectative" in the novels of anne bronte, "performative" in v. Woolf's and "palliative" in s. Plath's, and writing is constantly seen as a means to exerce power and to assert a feminine voice.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 476 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4575
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.