L'interrogation directe en turc et en français contemporains

par Muammer Nurlu

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Mary-Annick Morel.

Soutenue en 1996

à Paris 3 .


  • Résumé

    L'objectif de cette etude est de definir un cadre de travail qui puisse nous perd'entreprendre une etude cherente de l'interrogation a travers une demarche comparative, du turc et du francais contemporains. Nous avons delimite d'une part l'ensemble des phrases qu'on peut considerer comme des constructions interrogatives (directes) et d'autre part nous avons essaye, conjointement, de determiner sur ces phrases des categorisations en fonction des valeurs enociatives differentes que l'on peut leur attribuer selon certaines conditions de mises en discours. Notre etude consiste en cinq chapitres. Le premier chapitre est consacre a la description des traits generaux de la langue turque. Le deuxieme chapitre trace une vue generale de l'etat actuel des recherches sur l'interrogation a partir des chercheurs francais. Dans le troisieme chapitre nous avons aborde la question de l'interrogation partielle. Ce chapitre comprend les pronoms. Les adjectifs, les adverbes interrogatifs ainsi que l'etude de l'interogation par ellipse. La problematique de l'interrogation totale est traite dans le chapitre 4. Ce chapitre contient les particules interrogatives, questions alternatives, marque secondaires de l'interrogation, questions orientees et modalisateurs. Les interrogatons qui, sur le plan discursif, ce classent en question et pseudo-questions, sont traitees dans le chapitre 5. Dans ce present travail notre but etait de decrire le phenomene d'interogation et les morphemes interrogatifs.


  • Résumé

    The aim of this study is to address the issue of interrogation by comparing the use of questions in french and in turkish. We have limited the scope of our analysis to the study of direct questions, and we deal here with the variety to turkish spoken in turkeu. Our analysis is divided into five chapters: the first chapter is is devoted to a description of the general features of the turkish languag; the second chapter is a general survey of recent work done in france on the issue of interrogation; our third chapter deals with the analysis of wh-questions: in this section we have focused upon the use of interrogative pronouns, adjectives and adverbs, and elliptical questions; our fourth chapter is concerned with yes no questions: in this sectuib we address the issue of interrogative alternatives (a or b) questions, secondary markers of interrogation, oriented questions and modalizers; then the use of questions and pseudo-questions in discours contexts is discussed in chapter 5. Our aim was to analyse both interrogation in general and the use of interrogative morphemes. We therefore have been led to study each kind of morpheme (interrogative particles, secondary markers of interrogations, interrogative pronoms, interrogative adjectives, interrogative adverbs, exclamation) in turn; this has allowed us not to over-generalize our assumptions, which would have been quite hzardous to do when with turkish, as far a turkish is concerned, the amound of analyzed date one disposes of

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 317 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4711
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.