Le Roman d'Alexandre d'Alexandre de Paris et le Roman de toute chevalerie de Thomas de Kent : frontières de l'épique et du romanesque

par Catherine Gaullier-Bougassas

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Emmanuèle Baumgartner.

Soutenue en 1995

à Paris 3 .


  • Résumé

    The roman d'alexandre of alexandre de paris (1180-1185) represents the medieval french vulgate of the account of alexander's life, when the roman de toute chevalerie of thomas de kent (1175=1180) is an anglo-norman version that reflects a different literary project. Alexandre de paris and thomas de kent conciliate the themes and the esthetic of chansons de geste with themes, practices of writing, representation of the time, the space and the heros so much different that they create hybrid literary form, universe and heros. They subordinate the tradition of chansons de geste to literary and pedagogical ambitions that reflect the influence of the romanz and especially of the earlier romans antiques. They present themselves as authors and make use of alexander's story in order to give encyclopedic knowledges about the east and political patterns. They create a tension between the epique dimension and the romanesque dimension that they give him alternately. They show that the political ideal that they project on him is not sufficient to explain the meaning of the heros. They stress the ambiguities of his familial romance, of his illegitimate birth. They relate how he fails his initiation, does not win the divine condition and dies without glory.


  • Résumé

    Le roman d'alexandre d'alexandre de paris (1180-1185) represente la vulgate medievale francaise du recit de la vie d'alexandre le grand, alors que le roman de toute chevalerie (1175-1180) est une version anglo-normande qui reflete un projet litteraire different. Alexandre de paris et thomas de kent concilient les techniques et la thematique des chansons de geste avec des pratiques d'ecriture, des motifs et une configuration du temps, de l'espace et du heros si differents qu'ils creent une forme, un univers et un personnage litteraires hybrides. Ils inscrivent leur oeuvre a la confluence de plusieurs genres litteraires et plus generalement aux frontieres de l'epique et du romanesque. Ils renouvellent l'ecriture epique en la pliant a un projet litteraire et didactique qui reflete l'influence du modele des romanz et particulierement des romans antiques anterieurs, ils se mettent en scene avec instance comme auteurs et se servent d'alexandre pour transmettre des connaissances encyclopediques sur l'orient et des modeles de gouvernement. Ils creent aussi une tension entre le statut epique et l'image romanesque qu'ils donnent alternativement d'alexandre. Ils montrent que l'image politique ideale qu'ils projettent sur lui n'epuise pas sa signification, que la singularite d'alexandre resiste a leur processus d'assimilation. Ils

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (874 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18637-<1 À 3>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3632
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 14723
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.