Les relations culturelles et économiques franco-marocaines en matière d'information : livre et presse écrite, radio-télévision et cinéma

par Elhachmia Mortaji

Thèse de doctorat en Sciences de l'information

Sous la direction de Nadine Toussaint-Desmoulins.

Soutenue en 1996

à Paris 2 .


  • Résumé

    Les conventions regissant les relations culturelles et economiques entre la france et le maroc stipulent la reciprocite, l'egalite et la liberte des echanges entre les deux pays. Dans la pratique, la realite de ces relations culturelles et economiques en matiere d'information est marquee par un desequilibre des echanges en faveur de la france. Cet etat de fait est le resultat des liens historiques entre un pays developpe et son ancien protectorat. La france deploie des moyens financiers et humains importants pour la cooperation culturelle (aide financiere, formation de l'elite en francais, fourniture d'equipement. . . Etc. ). L'aide francaise au maroc au titre de la cooperation culturell e sous ses differentes formes est souvent une aide liee et n'est donc pas en contradiction avec la conquete des marches, au contraire, elle permet de preparer le terrain pour les biens culturels francais au maroc. Neanmoins, il faut souligner que la derniere decennie est marquee par le declin de la presence des biens culturels francais au maroc comme le livre, le cinema. Le flux des biens culturels marocains vers la france est encore au stade embryonnaire. Les flux franco-marocains en matiere de radiotelevision ne se font pas a titre commercial mais au titre de la cooperation culturelle (gratuite de la fourniture des programmes). Favoriser des co-entreprises, des coproductions ou des co-investissements dans le domaine de la culture et de la communi cation est le seul moyen pour faire face au declin des biens culturels francais au maroc et faciliter la penetration des biens culturels marocains en france.

  • Titre traduit

    Franco-moroccan cultural and economic relations in the media (printed media, radio, television, and cinema)


  • Résumé

    The governing cultural and economic ties between france and morocco call for reciprocity, equality, and freedom of exchange between the two countries. In reality there is an imbalance in france's favor. This is the result of the histor y between a developed country and its former protectorate. France deploys financial means and personnel to facilitate cultural cooperation (financial aid, training select individuals in french, providing equipment, etc. ). French aid to morocco in the name of cultural cooperation in its different forms is often given with the intention of conquering the moroccan market. This allows france to force morocco to be dependent on it for its cultural goods. Nevertheless, the past decade has been characterized by a decline in the presence of french cultural goods in morocco, such as books and films. The flux of moroccan cultural goods into france is still in the embryonic stage. Franco-moroccan cooperation in radio and television is done not for economic reasons, but to promote cultural relations (thanks to the provision of programs). The only way to facilitate the penetration of moroccan cultural goods into france and to regulate the imbalance of french cultural goods in morocco is to create cooperative ventures between production companies, investors, and businesses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : DT1996-92
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.