La responsabilite administrative extra-contractuelle : etude comparative du droit francais, canadien et quebecois

par Claire Moffet Francoual

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Jacques Moreau.

Soutenue en 1996

à Paris 2 .


  • Résumé

    Tant en france qu'au quebec, des regles ont ete elaborees afin d'assujettir l'administration publique a un regime de responsabilite et ainsi accorder une protection aux administres. En france, ces regles sont le fruit de la jurisprudence du conseil d'etat, auquel s'est joint le legislateur pour en restreindre ou en elargir le domaine d'application. Au quebec, seul ce dernier avait le pouvoir de les edicter et il a choisi d'assujettir l'etat aux regles du droit civil. L'etude et la comparaison de ces regles demontrent que, bien que les deux systemes juridiques etudies comportent de nombreuses similitudes, le droit francais s'avere neanmoins plus protecteur pour les administres, tant en matiere de responsabilite pour faute que sans faute. Toutefois, cette protection accrue est contrebalancee par une indemnisation moins genereuse. En effet, malgre des regles generales d'indemnisation ne comportant pas de differences fondamentales entre les deux systemes, les indemnites accordees par les tribunaux francais, du moins pour les prejudices moraux presentant un caractere plus subjectif, sont nettement inferieures a celles accordees par les tribunaux quebecois. Cette disparite de traitement entre les citoyens quebecois et francais est le resultat de l'orientation prise au depart dans la reconnaissance de cette responsabilite : de principe en france, d'exception au quebec; et du choix de considerer, ou non, les pouvoirs exerces par l'etat dans leur specificite et de proteger les citoyens en tentant de concilier les interets et droits en cause.

  • Titre traduit

    ˜the œadministrative extra-contractual liability : a comparative study between france, canada and quebec


  • Résumé

    In both france and quebec, many rules have been elaborated to subject the public administration at a liability regime and hence to grant a protection to citizens. In france, these rules are the result of the conseil d'etat decisions, in wich the legislator has limited or widen theirs application. In quebec, only the latter was able to adopt these rules and has chosen to subject the state at civil law rules. The study and the comparison of these rules show us that, though both legal systems studied present many similarities, the french system proves nevertheless the most protective for people, so much in matter of liability for fault as without fault. However, this better protection is level-headed by a less generous indemnisation. Indeed, in spite of general rules without fundamental difference between this two systems, the indemnities granted by french courts, at least for moral loss looking a more subjective caracter, was clearly lower than those grant by the quebec courts. This inequality of treatment between french and quebec citizens is the result of the first orientation in the recognition of this liability : from principle in france, exceptionnal in quebec; also on the choice to consider, or not, the specific powers of the state and to protect the citizens in trying to reconcile the concerned interests and rights.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON CORRIGEE
  • Annexes : Bibliogr. p. 796-826

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD PARI 1996 MOF
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : cujas
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.