La construction des identites dans les discours nationnalistes hindous (1939-1992) : le rashtriya swayamsevak sangh et la rashtra sevika samiti

par BACCHETTA

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Maxime Haubert.

Soutenue en 1996

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette these est une etude comparative des ideologies et actions de l'organisation nationaliste hindoue la plus importante de l'inde, le rashtriya swayamsevak sangh (rss) et de son aile feminine, la rashtra sevika samiti. Le nationalisme hindou est un micro-nationalisme religieux de droite construit par des elites dans une inde pluraliste et laique. La these consiste en trois parties : (i) une analyse des publications du rss (de 1939 a 1992, et comprenant tous les genres litteraires) ayant pour objet sa conceptualisation de la nation hindoue et les identites ideales qu'il propose pour les hommes et les femmes hindoues musulmans ; (ii) une analyse analogue des publications de la samiti ; (iii) une analyse des relations entre ideologie et action dans deux actions recentes : le cas de shah bano qui met en question le droit personnel musulman ; et la demolition illegale de babri masjid, une mosquee du 16e siecle. J'affirme que, contrairement aux idees recues, les hommes et les femmes nationalistes hindous conceptualisent la nation hindoue et les identites personnelles differemment selon leur sexe. Les ideologues respectifs des organisations selectionnent et utilisent differemment des textes anciens en sanscrit, des textes orientalistes du 19e siecle et des theories occidentales du nationalisme. Les hommes cherchent a effacer les femmes et la feminite symbolique (deesses et principes feminins) de leur discours ; les femmes ideologues les mettent en avant. Quant ils participent aux memes actions violentes, ils le font pour des raisons differentes.


  • Résumé

    This thesis is a comparative study of india's most extensive hindu nationalist organization, the rashtriya swayemsevak sangh (rss), and its women' wing, the rashtra sevika samiti. Hindu nationalism is a right-wing "religious" micro-nationalism constructed by elites in pluralist, secular india. This thesis consists of three parts : (i) an analysis of rss publications (1939 to 1992, inclusive of all genres) with a focus on the rss notion of the hindu nation and the ideal identities it proposes for hindu and muslim men and women ; (ii) an analogous analysis of samiti publications ; (iii) an analysis of relations between ideology and action via two recent events : the shah baro case wich put to the question muslim personnal law ; and the illegal demolition of the babri masjid, a 16th century mosque. I argue that, contrary to common sense notions, hindu nationalist men and women conceptualize the hindu nation and personnal identities differently according to their gender. The ideologists select and make different use if ancient sanskrit texts, 19th century orientalism ans western theories of nationalism. The men try to efface women and symbolic feminity (goddesses and feminine principles) from their discourse ; the women place them in the forefront. When men and wor en participate in the same violent actions, they do so for different reasons.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (703 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 206 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.