Européens et africains en Efutu et sur la Cote de l'Or : les acteurs du commerce atlantique et leurs stratégies durant un siècle de relations afro-européennes sur la Cote de l'Or (Ghana, 1650-1750)

par Yann Deffontaine

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean Boulègue.

Soutenue en 1996

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le royaume d'Efutu, un des principaux acteurs du commerce atlantique sur la cote de l'or aux XVIe et XVIIe siècles, s'efface de la scène commerciale à la fin du XVIIe siècle. Il disparait au XIXe siècle, au profit de l'état d'Oguaa (Cape Coast), crée au milieu du XVIIIe siècle par sécession de la ville d'Oguaa. Une étude des relations afro-européennes et des intermédiaires tente de fournir des explications à cette évolution. Au préalable sont étudiées la nature et les modalités des relations afro-européennes, et certaines de leurs conséquences , en particulier les acculturations réciproques. Les européens ne contrôlaient pas ces processus, comme en témoignent leurs échecs en matière d'évangélisation. En regard, la rapide diffusion des plantes américaines, effectuée à l'insu des européens, montre que les africains ne prirent chez les européens que ce qui les intéressait. Par ailleurs l'affaiblissement d'Efutu et la création de l'état d'Oguaa sont le fait d'évolutions internes de ces cosietes africaines, qui prennent place dans le cadre de la montée en puissance des grands états de l'intérieur et de la constitution de la confédération fanti. Efutu perdit sa prééminence commerciale et sa place politique en perdant le contrôle des intermédiaires commerciaux. Les grands intermédiaires commerciaux de Cape Coast ne sont plus, à la fin du XVIIe siècle, liés au lignage royal Efutu. Le grand courtier fanti nomme Brempong Kojo, qui fut à l'origine de la création de l'état d'Oguaa, entérinera définitivement ces évolutions et consacrera la disqualification politique et commerciale d'Efutu.

  • Titre traduit

    Europeans and Africans in Efutu and on the Gold Coast : the actors of the Atlantic trade and their strategies during one century of Afro-European relations on the Gold Coast (Ghana, 1650-1750)


  • Résumé

    The Efutu kingdom was one of the main actors of the Atlantic trade on the gold coast during the XVIth and XVIIth centuries. It disappeared from the commercial scene at the end of the XVIIth century, to the benefit of the Oguaa state (Cape Coast) created in the middle of the XVIIIth century by secessionof Oguaa town from Efutu. This study of the Afro-European relations and of the middle men between Africans and Europeans try to provide explanations to this evolution. We emphasize the nature and the mode of the afro-european relations, and some of their consequences, particularly the mutual acculturation. The material acculturation is the most obvious one. The europeans did not control this process, as can be seen by the failure of evangelisation. On the other hand, the quick diffusion of american plants shows that the Africans only took from the Europeans what they were interested in. The weakening of Efutu and the creation of Oguaa state do not seem to be due to the Europeans, but to some internal evolutions of these African societies. They took place in the context of the growth of hinterland states and of the constitution of fante confederation. By losing control of commercial middle men, efutu lost its commercial preeminence and its political position. At the end of the XVIIth century, the great fante trader called brempong kojo, who was at the root of the creation of Oguaa state, sealed the political and commercial disqualification of Efutu.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (348 f., 717 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 629-700. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T427

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2158
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5871
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.