L'encaissement du réseau hydrographique dans le bassin supérieur de la Loire : contribution à l'etude des rythmes d'évolution géomorphologique en moyenne montagne volcanisée

par Emmanuelle Defive

Thèse de doctorat en Géographie. Géomorpholigie

Sous la direction de Alain Godard.

Soutenue en 1996

à Paris 1 , en partenariat avec Laboratoire de géographie physique (Meudon, Hauts-de-Seine) (laboratoire) .


  • Résumé

    Dans le massif central français, le creusement de la vallée de la Loire s'est effectué, durant la période plio-quaternaire, sous l'influence conjointe de la tectonique, du volcanisme et des variations du contexte bioclimatique. Malgré la complexité morphologique qui en résulte, la couverture volcanique (propriétés fossilisantes, possibilités de datations) et les dépôts conservés (nature, contenu en tephras) permettent de reconstituer le fil de l'évolution et d'en caler les étapes. Dans le bassin de la Loire en amont du Puy-en-Velay, l'inscription du réseau hydrographique s'amorce dès le miocène supérieur, des coulées datées aux environs de 8 ma fossilisant les premiers berceaux. Les dynamiques d'incision ne s'affirment cependant qu'à partir du pliocène supérieur, après une très longue période de stagnation (6 à 2,8 ma) imputable à la stabilité tectonique des secteurs situés à l'amont du bassin du Puy. Entre 2,8 et 2,5 ma environ, c'est encore la tectonique qui motive la reprise du creusement dans les secteurs amonts (100m) dans un contexte bioclimatique cependant plus favorable (reuverien). L'influence de ce dernier s'affirme à partir de 2 ma, la morphologie de la vallée passant du berceau à la gorge. À partir de la charnière plio-pleistocène et jusque vers 1 ma, l'évolution est bloquée par la mise en place du plateau volcanique du Devès. Le pléistocène moyen apparait ensuite comme une période de creusement majeur dans le bassin du puy (encaissement de 150 à 200 m par rapport au niveau du talweg antérieur, plus épaisseur de la chape volcanique), essentiellement motivée par la nécessité d'un rattrapage du retard d'encaissement accumulé entre 2 et 1 ma. Si des similitudes existent avec l'évolution de la vallée de l'Allier, elles sont à mettre au compte du contexte bioclimatique. Les différences notables reconnues dans la chronologie des phases majeures de creusement indiquent cependant à quel point les perturbations engendrées par le compartimentage tectonique et le volcanisme peuvent être profondes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (570 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 232 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996PA010655
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.